David Favrod, de la série Hyakumonogatari Kaidankai, en cours © David Favrod (exposition Rituels, Ferme-Asile, 9.11.14 - 1.2.15)


ACTIVITÉS PASSÉES / PAST ACTIVITIES

Depuis 2009, NEAR a organisé six expositions, édité trois catalogues et diverses publications, proposé des rencontre entre public et professionnels de l'image contemporaine, organisé dix projections, dont huit collaborations entre musiciens et artistes visuels.

Since 2009, NEAR has organized six exhibitions, edited three catalogs and different publications, offered many opportunities of meeting between the public and professionals in the field of contemporary image, organized ten slideshows and eight collaborations between musicians and visual artists.


ACTIVITÉS PASSÉES - 2014 / PAST ACTIVITIES - 2014


Click on image to download pdf


NEAR - PROGRAMME 2014

- exposition Extravaganza, Crochetan, Monthey, 29.11.2013 - 30.05.2014 (curatrices Ariane Pollet et Julia Hountou)    pdf
- exposition A House For E.D., Bâtiment d'Art Contemporain, Genève, 07.02. - 09.03.2014 (curateur Marco Costantini) pdf
- série de monographies de photographes de NEAR, co-éditée avec Till Schaap Edition, 4 premiers volumes consacrés
  aux artistes Brigitte Lustenberger, Olivier Lovey, Mathieu Bernard-Reymond et Graziella Antonini, 2014-2015   pdf
- projection NEAR BY NIGHT durant le Festival Images, Vevey, 18.09.2014
- Kinétophone 9, création audiovisuelle de Laurent Mäusli projetée au Bourg, Lausanne, automne 2014
- exposition Rituels, Ferme-Asile, Sion, 08.11.2014 - 01.02.2015 (curatrices Corinne Currat & Véronique Mauron)   pdf


NEAR - PROGRAM 2014

- exhibition Extravaganza, Crochetan, Monthey, 29.11.2013 - 30.05.2014 (curators Ariane Pollet & Julia Hountou)     pdf
- exhibition A House For E.D., Bâtiment d'Art Contemporain, Genève, 07.02. - 09.03.2014 (curator Marco Costantini) pdf
- series of monographs for NEAR photographers, co-published with Till Schaap Edition; 4 first volumes with artists
   Brigitte Lustenberger, Olivier Lovey, Mathieu Bernard-Reymond and Graziella Antonini, 2014-2015   pdf
- NEAR BY NIGHT slideshow during Festival Images, Vevey, 18.09.2014
- Kinétophone 9, audiovisual creation by Laurent Mäusli, Le Bourg, Lausanne, Autumn 2014
- exhibition Rituels, Ferme-Asile, Sion,08.11.2014 - 01.02.2015 (curators Corinne Currat & Véronique Mauron)
  pdf


NEAR - PROGRAM 2014 
- Ausstellung Extravaganza, Crochetan, Monthey, 29.11.2013 - 30.05.2014 (Kuratorinnen Ariane Pollet und Julia Hountou) pdf
- Ausstellung A House For E.D., Bâtiment d'Art Contemporain, Genf, 07.02. - 09.03.2014  (Kurator Marco Costantini) pdf
- Serie von Monografien, die Werke der Fotografen des Vereins zeigen, mit Till Schaap Edition veröffentlicht
   4 erste  Bänder mit Brigitte Lustenberger, Olivier Lovey, Mathieu Bernard-Reymond und Graziella Antonini, 2014-2015   pdf 
- Projektion NEAR BY NIGHT während Festival Images, Vevey, 18.09.2014
- Kinétophone 9 - Laurent Mäusli, Audiovisuelle Kreation, Le Bourg, Lausanne, Herbst 2014
- Ausstellung Rituels, Ferme-Asile, Sitten, 08.11.2014 - 01.02.2015 (Kuratorinnen Corinne Currat & Véronique Mauron)




Thomas Rousset et Raphaël Verona, de la série Waska Tatay, 2010-2011 

EXPOSITION - RITUELS

Ferme-Asile, Sion, 09.11.2014 - 01.02.2015, www.ferme-asile.ch

Vernissage : 08.11.2014

Artistes : Emmanuelle Antille, Sophie Brasey, David Favrod, Matthieu Gafsou, Anne Golaz, Thierry Kupferschmid, Christian Lutz, Jennifer Osborne, Virginie Rebetez, Germinal Roaux, Thomas Rousset & Raphaël Verona.

Curatrices : Corinne Currat, assistée par / assisted by Noémie Richard (NEAR), et Véronique Mauron (Ferme-Asile)

Rituels est un projet d'exposition et de publication proposé par NEAR, association suisse pour la photographie contemporaine, réalisé à la Ferme-Asile, centre artistique et culturel à Sion.
A contre-pied de la société occidentale marquée par l'individualisme et la réussite personnelle,  Rituels s'intéresse aux coutumes, aux gestes et aux codes qui scandent la vie de la naissance à la mort et cimentent les liens entre les individus. Douze artistes revisitent ainsi le rituel par le biais de la photographie, de la vidéo et de la performance.
Depuis la nuit des temps, les rites et les rituels scandent la vie des individus dans tous les types de sociétés pour forger l'identité des communautés et des groupes. En réunissant des photographies et des vidéos de membres de NEAR et d'artistes invités, cette exposition propose un regard et un questionnement sur la place et l'importance des rites dans la société actuelle. Des rites religieux, païens ou profanes – ancestraux ou contemporains – sont examinés par le biais de la mise en scène, du documentaire et de la performance. Si la plupart des artistes reproduisent, voire cultivent, le mystère et le symbolisme propre aux rites, certains s'en distancient par l'humour et l'ironie.

Dossier de presse : pdf

Publication
Catalogue sous la direction de C.Currat et V.Mauraon, édité par NEAR, Lausanne, et la Ferme-Asile, Sion, 2014, 64 pages, 16x24 cm
La publication met en évidence le travail singulier de chaque artiste en lui donnant une résonance thématique particulière. En outre, elle approfondit la recherche sur un sujet à la fois connu – les rituels – mais mis en scène ici de manière contemporaine et inédite. En effet, la relation entre la photographie artistique et les rituels reste un domaine en friche.
Avec des contributions de : Corinne Currat, historienne de l’art, co-commissaire de l’exposition, chargée de projets d’exposition à la Fondation de l’Hermitage, à Lausanne ; Véronique Mauron, historienne de l’art (Ph. D), co-commissaire de l’exposition, directrice artistique de la Ferme-Asile, à Sion ; Marco Motta, anthropologue, assistant diplômé et doctorant au Laboratoire d’anthropologie culturelle et sociale (LACS) de l’Université de Lausanne. Graphisme : Anne Hogge Duc, Atelier Anaho, Lausanne.

Partenaires
Rituels reçoit le soutien du Pour-cent culturel Migros, de la Fondation Volkart, du Canton du Valais et de la Fondation de Famille Sandoz.







Germinal Roaux, de la série Never Young Again, 2009 – en cours


EXHIBITION - RITUALS

Ferme-Asile, Sion, 09.11.2014 - 01.02.2015, www.ferme-asile.ch

Opening : 08.11.2014

Artists : Emmanuelle Antille, Sophie Brasey, David Favrod, Matthieu Gafsou, Anne Golaz, Thierry Kupferschmid, Christian Lutz, Jennifer Osborne, Virginie Rebetez, Germinal Roaux, Thomas Rousset & Raphaël Verona.

Curators: Corinne Currat, assistée par / assisted by Noémie Richard (NEAR), and Véronique Mauron (Ferme-Asile)

Rituals is a project of exhibition and publication by NEAR, Swiss association for contemporary photography, presented at the Ferme Asile, artistic and cultural center at Sion.

Since time immemorial, rites and rituals accompany the lives of human beings in all societies, helping to forge the identity of communities and groups. The exhibition Rituals proposes an artistic approach to the question. It gathers works from 12 photographers and video artists. Sacred and profane rites – ancestral and contemporary – are examined through staging, documentary approaches, and performance. If many of the artists deal with the mystery and symbolism peculiar to specific rites, rituals and ceremonies, even cultivating or enhancing them, some take distance from them with humour and irony.

More information : pdf

Publication
A catalogue (64 pages, 16x24 cm), edited by NEAR and the Ferme-Asile is published as the companion to the exhibition. Texts by Corinne Currat, historian of art and exhibition manager at the Fondation de l'Hermitage, in Lausanne, Véronique Mauron, historian of art (Ph. D) and artistic director at the Ferme-Asile, and the anthropologist Marco Motta, graduate assistant and lecturer at the University of Lausanne. Graphic design: Anne Hogge Duc, Anaho, Lausanne.


Partners
Pour-cent culturel Migros, Fondation Volkart, Canton du Valais & Fondation de Famille Sandoz.




Laurent Mäusli, de la série Maëlstrom, 2014

KINÉTOPHONE 9 - MAËLSTROM
Création audiovisuelle live, Le Bourg, Lausanne, 29.10.2014, 21h
www.le-bourg.ch

Artistes : Laurent Mäusli et le groupe Mmmh!

Direction artistique : David Gagnebin-de Bons

Laurent Mäusli – Maëlstrom 
Autour de quatre séquences sonores retravaillées pour l’occasion par le groupe Mmmh!, Laurent Mäusli nous redit, en vidéo et en images fixes, une partie du courant profond qui rythme toute création: la nécessité de la table rase et l’ordre relatif qui la précède; le chaos premier d’où sortent les images et les sons, transformés par nos regards de spectateurs.

Laurent Mäusli (1977, CH) est un photographe et vidéaste d’origine sino-helvétique, diplômé en 2008 de la Formation supérieure de l’école de photographie de Vevey (CEPV). Depuis cette date, son travail a été régulièrement présenté en Suisse et en France, tant en vidéo qu’en photographie.

Kinétophone propose une plate-forme d'expérimentation autour de la projection sonore à un duo inédit formé d'un photographe et d'un musicien (ou d'un groupe de musique). Chaque duo est amené à présenter une création originale et unique. Diversité des démarches et des tendances, la projection est un moyen de redécouvrir, pour les artistes et pour le public, les médiums dans une dimension live où la temporalité joue un rôle déterminant. Réponse, conflit, rythme, narration ou expérience méditative, le dialogue éphémère et complexe entre musique et image s'offre aux spectateurs lors d'un début de soirée original, à vivre ensemble en salle obscure.

Soirée proposée par NEAR, en collaboration avec Le Bourg, café-théâtre géré par l'association du Salopard. Une carte postale est éditée pour annoncer chaque édition de Kinétophone. Avec le soutien de la Loterie Romande, de la Ville de Lausanne et des Affaires culturelles du Canton de Vaud.







NEAR BY NIGHT 8
Salle del Castillo, Festival Images, Vevey, jeudi 18.09.2014, 21h-23h
www.images.ch

Avec : Roshan Adhihetty, Tonatiuh Ambrosetti*, Graziella Antonini*, Mathieu Asselin, Emmanuelle Bayart*, Mathieu Bernard-Reymond*, Delphine Burtin*, Daniela Droz*, Matthieu Gafsou*, Shannon Guerrico*, Michel Le Belhomme, Gian Paolo Minelli*, Yann Mingard*, Aline Paley, Virginie Rebetez*, Germinal Roaux*, Sonja Schobinger Štrba, Michal Florence Schorro*, Beat Schweizer, Annelies Štrba*, Fabian Unternährer*, Myriam Ziehli. * membres de NEAR

Sélection musicale : Pascal Lopinat

Direction artistique : Noémie Richard, présidente de NEAR

Projection de photographies en boucle : 46 minutes. Evénement gratuit.

Projection de photographies organisée par NEAR en collaboration avec Images.
Le temps d'une soirée, NEAR BY NIGHT vous emmène entre fiction, poésie et documentaire, en Suisse ou au-delà de nos frontières. Vous pouvez ainsi apprécier la diversité des artistes de NEAR par une sélection de leurs travaux récents ou en cours. Pour cette huitième édition, les photographes vous proposent également de découvrir leurs coups de cœur en invitant plus d'une dizaine d'artistes, pour la majorité suisses. La projection est accompagnée d'une musique créée spécialement pour l'événement par le musicien Pascal Lopinat.

Événement organisé en collaboration avec le Festival Images, www.images.ch

Le Festival Images est membre collectif de NEAR.






Delphine Burtin, from series Encouble, 2013

NEAR BY NIGHT 8
Salle del Castillo, Festival Images, Vevey, jeudi 18.09.2014, 21h-23h
www.images.ch

With : Roshan Adhihetty, Tonatiuh Ambrosetti*, Graziella Antonini*, Mathieu Asselin, Emmanuelle Bayart*, Mathieu Bernard-Reymond*, Delphine Burtin*, Daniela Droz*, Matthieu Gafsou*, Shannon Guerrico*, Michel Le Belhomme, Gian Paolo Minelli*, Yann Mingard*, Aline Paley, Virginie Rebetez*, Germinal Roaux*, Sonja Schobinger Štrba, Michal Florence Schorro*, Beat Schweizer, Annelies Štrba*, Fabian Unternährer*, Myriam Ziehli. * members of NEAR

Music : Pascal Lopinat

Art direction : Noémie Richard, présidente de NEAR

Loop audiovisual slideshow : 46 minutes. Free entrance.

Unique event organized by NEAR in collaboration with Festival Images

The eighth edition of NEAR BY NIGHT will take place during Images Festival with artists of NEAR and their guests. Held once to twice a year by the association NEAR, these images projections are a unique opportunity to discover the latest series or works in progress by contemporary photographers. Young talents as well as renowned artists will present recent, sometimes never shown, images.





Brigitte Lustenberger, Still, NEAR & Till Schaap Edition, 2014, 4ème et couverture

PUBLICATIONS - NEAR @ ON PRINT
Salon du livre de la Nuit des images, Musée de l'Elysée, Lausanne, 28.06.2014, 15h - 22h
www.nuitdesimages.org

A l’occasion du salon du livre On Print qui s'est tenu lors de la Nuit des Images 2014, NEAR a présenté ses divers projets éditoriaux ainsi que les publications récentes de ses membres, dont certains furent présents pour une séance de signature. Ce fut l'occasion d'y découvrir Still de Brigitte Lustenberger, premier volume d’une série de monographies éditée par NEAR et Till Schaap Edition.

On the occasion of the On Print book fair which took place during the Nuit des  Images 2014, NEAR presented its various editorial projects as well as recent publications of its members, some of whom were present for book signing. It was also the opportunity to discover Brigitte Lustenberger's Still, the first volume in a series of monographs edited by NEAR and Till Schaap Edition.

Flyer NEAR : pdf
Flyer Nuit des Images : pdf

Publications de NEAR / NEAR is editor of :
A House For E.D., co-éd. art&fiction, 2014
Cheese Coma, co-éd. Idpure, 2013
Extravaganza, co-éd. Crochetan, 2013
The Breath On Our Back, co-éd. PhotoforumPasquArt, 2012
Innuendo, NEAR, 2010

Signatures / book signing :
16h à 17h : Yann Mingard, Deposit, Steidl, 2014 & Repaires, Hatje Cantz, 2012
17h à 18h : Brigitte Lustenberger, Still, NEAR & Till Schaap Edition, 2014
18h à 19h : Delphine Burtin, Encouble, livre d'artiste, 2013
19h à 20h : Emmanuelle Bayart, Commémoration, CPG, 2014
20h à 21h : Brigitte Lustenberger, Still, NEAR & Till Schaap Edition, 2014

Autres ouvrages présentés / other publications :
F & D Cartier, Wait and See, Ffotogallery, 2013
Sarah Carp, Donneuse apparentée, Kehrer, 2013
Matthieu Gafsou, Only God Can Judge Me, Kehrer, 2014
David Gagnebin-de Bons, De Mémoire, CPG / Filigranes, 2010
Anne Golaz, Metsästä – From the Woods, Kehrer, 2012
Elisa Larvego, In Every Place, AHEAD, 2013
Catherine Leutenegger, Kodak City, Kehrer, 2014
Christian Lutz, Meetings-coopération internationale, Notari, 2013
Anna Meschiari, At Once, livre d'artiste, 2013
Thomas Rousset & Raphaël Verona, Waska-Tatay, Idpure Morges, 2014




Shannon Guerrico, de la série my mother doesn't care for thoughts, 2013

EXPOSITION - A HOUSE FOR E.D.

Le Commun, Bâtiment d'Art Contemporain, Genève, 07.02. - 09.03.2014, www.near.li

Vernissage jeudi 6 février, 18h / Opening Thursday, February 6, 6 pm

Artistes / Artists : Tonatiuh Ambrosetti, Nicolas Delaroche, Daniela Droz, David Gagnebin-de Bons,
Florian Graf, Roberto Greco, Shannon Guerrico.

Commissaire d'exposition / curator : Marco Costantini, assisté de Danaé Panchaud.

Exposition proposée par NEAR, association suisse pour la photographie contemporaine.

Carton d'invitation : pdf    Dossier complet : pdf

A House For E. D. souhaite reconstituer sous une forme symbolique la maison d’Amherst qu’Emily Dickinson, figure incontournable de la poésie américaine du XIXe siècle, a habitée et avec laquelle elle ne faisait littéralement plus qu’une.

Publication : Le 9 mars 2014, de 15h à 18h, présentation de l’ouvrage A House for E.D. publié par les éditions art&fiction et NEAR. Il contient deux textes de Marco Costantini et Federica Martini ainsi qu’un ensemble de poèmes d’Emily Dickinson et toutes les photographies réalisées pour le projet A House For E. D.




Daniela Droz, Sans titre, 2013

A House For E.D.

A House For E. D. est un hommage à cette figure importante de la littérature américaine qu’est Emily Dickinson. Il prend comme point de départ certains éléments marquants liés à la biographie de la poétesse et à ses écrits afin de se concentrer sur les thématiques de la maison, de l’isolement, de l’introspection, de la création et du refoulé. Un isolement proche de celui de l’artiste dans l’atelier ou du photographe dans la chambre noir.
L’exposition débute avec une œuvre emblématique. Il s’agit d’une pièce de Florian Graf, Door in Gray (2012). Cette porte met en évidence la limite qu’imposait Emily Dickinson à ses rares invités condamnés à lui parler à travers elle. Bien qu’objet réel, la porte de Florian Graf, encadrée et sous verre, possède de plus des qualités plastiques qui nous font douter de sa réalité et la rattache de manière singulière au monde de l’image et plus particulièrement à la photographie. C’est à travers la photographie que va ensuite se construire l’exposition.
Il a été demandé à six photographes de produire un travail original sur cette thématique : Tonathiuh Ambrosetti, Nicolas Delaroche, Daniela Droz, David Gagnebin-de Bons, Roberto Greco et Shannon Guerrico. Ces derniers ont été choisis pour leur manière personnelle et précise d’appréhender le visible. L’esthétique comme la poésie que recèlent leurs œuvres sont également des éléments qui ont conduit à leur confier cette mission.


Tonatiuh Ambrosetti, de la série écho, 2013

Tonatiuh Ambrosetti a l’habitude de témoigner de la violence de la nature dans ses différentes séries de paysages. S’attaquer à la personnalité d’Emily Dickinson est un défi qui lui permet de transposer ses observations de la nature sur une personnalité disparue.
Nicolas Delaroche porte un regard très spécifique sur les intérieurs privés, comme en témoignent les différentes images réalisées à ce jour chez des collectionneurs privés. Son sens de l’observation et du cadrage ne manque pas de révéler des éléments inédits comme il le démontre avec originalité dans le projet consacré à Emily Dickinson.
Daniela Droz use fréquemment de l’abstraction dans ses images personnelles. Celle-ci découle d’une relation première à une utilisation de ses constructions comme éléments de décors à des commandes commerciales. Dégagées de leur contingence mercantile, ces images contribuent à suggérer des espaces particuliers, des atmosphères extra-sensorielles.
David Gagnebin-de Bons a déjà réalisé un travail basé sur un écrivain, Charles-Ferdinand Ramuz. La grande sensibilité avec laquelle il a su évoquer le grand écrivain vaudois et ses écrits se retrouve dans le travail précis basé sur l’inconscient qu’il consacre à la poétesse américaine.
Roberto Greco a su mettre quant à lui son sens du détail et de la construction, dont il fait usage dans ses natures mortes, au service d’évocations des règnes animal et végétal qu’Emily Dickinson cite à de nombreuses reprises dans ses centaines de poèmes.
Shannon Guerrico a réalisé précédemment une série intitulée Whispers qui évoque la figure paternelle sans jamais la montrer. La sensibilité avec laquelle la photographe a tourné autour de la maison familiale et enregistré les détails de la vie intime qui s’y déroulait, se prête alors naturellement à une visite rêvée de la maison d’Amherst.
En définitive, A House For E. D. souhaite reconstituer sous une forme symbolique la maison d’Amherst tout en proposant une version proche de l’état d’esprit dans lequel Emily Dickinson l’a habitée et avec laquelle elle ne faisait littéralement plus qu’une.
Marco Costantini

Partenaires
L'exposition et l'ouvrage A House For E.D. reçoivent le soutien de : Ville de Genève ; Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature, Montricher ; ECAV – Ecole cantonale d’art du Valais, Sierre ; FAP – Fonds des arts plastiques, Lausanne ; PhotoRotation, Genève.

             



ACTIVITÉS PASSÉES - 2013 / PAST ACTIVITIES - 2013


Click on image to download pdf

PROGRAMME 2013


NEAR organise une conférence avec la célèbre artiste Valérie Belin, trois soirées KINETOPHONE au Bourg, Lausanne (collaborations entre musiciens et artistes visuels), deux projections NEAR BY NIGHT, l'une à exp12, Berlin, et l'autre au Zinema, Lausanne, un projection lors de la Nuit des Images au Musée de l'Elysée et une exposition collective autour du corps mis en scène, Extravaganza, au Théâtre du Crochetan, Monthey. Plus d'informations dans le programme en pdf téléchargeable en cliquant sur l'image ci-dessus.

NEAR organizes this year a discussion with famous artist Valérie Belin, three KINETOPHONE at Le Bourg, Lausanne (collaborations between musicians and visual artists), two slideshows NEAR BY NIGHT, the first at exp12 in Berlin and the second at Zinema, Lausanne, one projection during the Night of Images at Musée de l'Elysée and a collective exhibition, Extravaganza, at Crochetan Theater, Monthey. More information in the pdf.




Thomas Rousset, de la série Uyor, 2008

EXPOSITION - EXTRAVAGANZA

29 novembre 2013 - 30 mai 2014 ; vernissage vendredi 29 novembre 2013, 19h

Galerie du Crochetan, Monthey, www.crochetan.ch    

Artistes : Anoush Abrar et Aimée Hoving, Cécile Hesse et Gaël Romier, Zoé Jobin, Alban Kakulya, Laura Keller, Brigitte Lustenberger, Loan Nguyen, Nicolas Righetti, Thomas Rousset, Fabian Unternährer.

Commissaires de l'exposition : Julia Hountou et Ariane Pollet.

Exposition organisée par NEAR à l'invitation du Théâtre du Crochetan.
Une publication est éditée à cette occasion.


Extravaganza - Le corps mis en scène dans la photographie contemporaine

La photographie partage de nombreuses similitudes avec le théâtre, qu’il s’agisse de mise en scène, de création de personnages et de décors ou de l’envie de raconter des histoires. La dimension théâtrale se retrouve dans les divers champs de cette discipline et touche indistinctement les productions des beaux-arts, de la mode et du documentaire.
Extravaganza, en référence à la parodie et au spectacle fantasque, réunit des photo- graphes qui inventent des mondes et dépeignent des univers insolites. La vie quotidienne y est théâtralisée, le geste dramatisé et le corps mis en scène afin de rythmer le récit. En élaborant leurs images selon divers degrés - représentation ou recréation - ces artistes donnent à voir comme au théâtre le lien indéfectible qui unit le réel et l’imaginaire.
Dans un environnement conditionné par les enjeux sociaux, chaque relation s’inscrit dans un vaste jeu symbolique au point de se muer parfois en véritable scénographie. L’image photographique capte ces interactions, les met à distance par le biais de l’objectif et invite à en sourire. Comme dans l’art théâtral, la photographie joue avec le spectateur pour faire face aux mystères et aux incertitudes. Le cliché ainsi agencé ajoute une inquiétude au plaisir esthétique en incitant à s’interroger : Est-ce vrai ou est-ce faux ? Est-ce capté sur le vif ou subtilement construit ? En d’autres termes, il porte à un questionnement essentiel : où se situent le réel, les faux-semblants ou encore l’espace des possibles ? 
Julia Hountou et Ariane Pollet

Plan d'accès : pdf    Flyer : pdf    Dossier complet : pdf

Extravaganza a été réalisée avec le soutien de : la Collection de la BCV, Lausanne ; Femina ; la galerie Laleh June, Bâle ; NEAR, Lausanne ; PhotoRotation, Genève ; le Théâtre du Crochetan, Monthey. Le catalogue a été publié grâce au soutien de : la Fondation de Famille Sandoz, Lausanne ; la Loterie Romande, Valais ; le Service de la culture du Canton du Valais, Sion ; le Service culturel de la Ville de Monthey.

                          




Alban Kakulya, Super Cholitas - Female wrestlers in Bolivia
Series, November, 2010


EXHIBITION - EXTRAVAGANZA

29 November, 2013 - 30 May, 2014 ; opening on Friday, 29 November, 2013, 7 p.m.

Galerie du Crochetan, Monthey, www.crochetan.ch

Artists : Anoush Abrar et Aimée Hoving, Cécile Hesse et Gaël Romier, Zoé Jobin, Alban Kakulya, Laura Keller, Brigitte Lustenberger, Loan Nguyen, Nicolas Righetti, Thomas Rousset, Fabian Unternährer.

Curators : Julia Hountou et Ariane Pollet.

Exhibition organized by NEAR, invited by Théâtre du Crochetan. A catalog is published on this occasion.



Extravaganza - The staged body in contemporary photography

There are many similarities between photography and theatre, in aspects ranging from staging, creating characters and sets to a delight in storytelling. This theatrical dimension can be found across the discipline's various fields and affects fine art, fashion and documentary images alike.
Extravaganza alludes to parody and whimsical spectacle, and brings together photographs that create worlds and portray bizarre universes. Everyday life becomes theatre here, gestures are dramatised and bodies staged to give rhythm to the narrative. In the varying degrees to which they prepare their images – representation or recreation – these artists, like the theatre, reveal the fact that reality and imagination are inextricably linked.
In an environment conditioned by social challenges, each relationship forms part of a vast symbolic game, sometimes to the point of becoming an actual performance environment. The photographic image captures these interactions, uses a lens to set them at a distance and invites us to smile at them. Like the theatrical arts, photography plays with its viewers, confronting them with mysteries and uncertainties. The image arranged in this way adds an element of anxiety to aesthetic pleasure by encouraging us to question it: is this real or fake? Was it taken from life or subtly constructed? To put it another way, it prompts us to ask a vital question: where is reality, pretence or even the realm of possibility?
Julia Hountou and Ariane Pollet


Map : pdf    Flyer : pdf    More information : pdf




Cécile Hesse et Gaël Romier, Août, 2011

AUSSTELLUNG - EXTRAVAGANZA

29. November 2013 - 30. Mai 2014 ; Vernissage Freitag den 29. November 2013, 19 Uhr

Galerie du Crochetan, Monthey, www.crochetan.ch

Künstler : Anoush Abrar et Aimée Hoving, Cécile Hesse et Gaël Romier, Zoé Jobin, Alban Kakulya, Laura Keller, Brigitte Lustenberger, Loan Nguyen, Nicolas Righetti, Thomas Rousset, Fabian Unternährer.

Kuratorinnen : Julia Hountou und Ariane Pollet.

Ein Vorschlag der NEAR, Schweizer Verein für zeitgenössische Fotografie, nach Einladung vom Théâtre du Crochetan, Monthey.
Eine Veröffentlichung, von NEAR und Crochetan verlegt, begleitet die Ausstellung.


Extravaganza - Der inszenierte Körper in der zeitgenössischen Fotografie

Die Fotografie weist zahlreiche Gemeinsamkeiten mit dem Theater auf, indem sie Motive szenisch umsetzt, Charaktere gestaltet, Bühnenbilder entwirft und von der Lust am Geschichtenerzählen getrieben wird. Diese theatralische Dimension ist in den verschiedenen Sparten dieser Kunstgattung präsent und prägt unterschwellig die Werke der Kunst-, Mode- oder Dokumentarfotografie.
Die Ausstellung Extravaganza, deren Name auf die Parodie und das fantastische Spektakel anspielt, zeigt Fotografen, die Welten erfinden und außergewöhnliche Universen schildern. Der Alltag wird theatralisch umgesetzt, die Geste dramatisiert, der Körper in Szene gesetzt, um die Erzählung zu rhythmisieren. Indem diese Künstler ihre Bilder im Spannungsfeld von Repräsentation und Neuerschaffung fallweise unterschiedlich gestalten, führen sie uns wie im Theater die unabänderliche Verbindung zwischen dem Wirklichen und dem Imaginären vor Augen.
In einer von sozialen Fragen beherrschten Umgebung fügt sich jede Beziehung in ein großes symbolisches Spiel ein, das sich zuweilen gar in eine richtige Szenografie verwandelt. Die Fotografie fängt diese Interaktionen ein, rückt sie mittels des Objektivs in die Distanz und verleitet den Betrachter zu einem Lächeln. Wie im Theater spielt die Fotografie mit dem Zuschauer, um ihn mit Mysterien und Ungewissheiten zu konfrontieren. Das solchermaßen arrangierte Klischee fügt dem ästhetischen Vergnügen ein Moment der Verunsicherung bei, das den Zuschauer sich fragen lässt: Ist dies wahr oder falsch? Ist es aus dem Leben gegriffen oder bloß subtil erfunden? Oder aber es führt zur grundlegenden Frage: Wo liegt die Grenze zwischen Sein, falschem Schein und dem gerade noch Möglichen?
Julia Hountou und Ariane Pollet.

Karte : pdf    Flyer : pdf    Mehr über die Ausstellung : pdf




Pierre-Yves Massot, série Entre parenthèses, 2013

KINETOPHONE 8 - ENTRE PARENTHÈSES

Création audio-visuelle

Mercredi 18 décembre 2013, 21h-22h, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Artistes : Pierre-Yves Massot et Kassette en live

Kinétophone permet à un-e photographe et un-e musicien-ne de dialoguer autour des images et du son.

Une proposition de NEAR, en collaboration avec le café-théâtre du Bourg.

Direction artistique : David Gagnebin-de Bons.


Entre parenthèses

Entre parenthèses est une autofiction. Une descente dans l'inconnu. Le noir, là où l'on n'ose généralement pas s'aventurer.
" Ce travail est un essai intimiste qui ne se veut pas pour autant égo-centré. Il traite plutôt de notre époque caractérisée par les crises, qu’elles soient économiques, écologiques, ou bien de la culture, il y en a pour tout le monde. Le propos passe par le filtre de la subjectivité, fondé sur l’expérience personnelle d’avoir mis entre parenthèses une carrière de photographe, le temps de retourner à l’université, pour prendre du recul sur une pratique elle aussi en crise.
Il en résulte cette série de photographies en noir et blanc, véritable travelling le long d’un parcours de 4 ans, des images oniriques ramenées d’une mise en abyme, comme des cartes postales envoyées au cours d’un voyage émancipateur.
La série Entre parenthèses, jamais dans l’affirmative, pose du moins la question au spectateur des possibles en temps de détresse; comme le dit Friedrich Hölderlin, " là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve ". À chacun de trouver son propre chemin, que ce soit dans la vie comme au travers de ces images. "
Pierre-Yves Massot

Voir le projet de publication : lien







Anna Meschiari, de la série At Once, 2013 © A.Meschiari - CEPV

NEAR BY NIGHT 7

Projection de travaux récents des artistes de NEAR.

Jeudi 7 novembre / Thursday, November 9, 2013, 21h-23h, Zinéma, Lausanne, www.zinema.ch

Artistes / with : Graziella Antonini, Julien Barras, Yannic Bartolozzi, Emmanuelle Bayart, Sophie Brasey, Thomas Brasey, Delphine Burtin, Laura Keller, Brigitte Lustenberger, Anna Meschiari, Murielle Michetti, Virginie Rebetez, Delphine Schacher, Simon Tanner.

Sélection musicale / music: Pascal Lopinat.

Le temps d'une soirée, NEAR BY NIGHT vous emmène entre fiction, poésie et documentaire, en Suisse ou au-delà de nos frontières. Vous pouvez ainsi découvrir la diversité des artistes de NEAR par une sélection de leurs travaux récents ou en cours. La projection est accompagnée d'une musique créée spécialement pour l'événement par Pascal Lopinat.

The seventh edition of NEAR BY NIGHT takes place this autumn at the Zinema with fourteen artists and a selection of about 300 images. Held every year by the association NEAR, these events are a unique opportunity to discover the latest series or works in progress by contemporary photographers. Young talents as well as renowned artists will present recent, sometimes never shown, images. NEAR BY NIGHT is also a privileged moment to meet the photographers.

Direction artistique / artistic director : Noémie Richard

Organisation : NEAR en collaboration avec le Zinéma.






Virginie Otth, série Fake Memory III, 2013
(visuel de la carte postale)


KINETOPHONE 7 - FAKE MEMORY I, II, III

Création audio-visuelle

Mercredi 30 octobre 2013, 21h, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Programme : Fake Memory III, 21h ; Fake Memory I, II, III, 21h45

Artistes : Virginie Otth et François Thuillard.

Direction artistique : David Gagnebin-de Bons.

Kinétophone permet à un-e photographe et un-e musicien-ne de dialoguer autour des images et du son.

Virginie Otth, en collaboration avec François Thuillard, présente : FAKE MEMORY III, petits arrangements avec la mémoire, FAKE DREAMS, petits arrangements avec les envies. Troisième partie de la trilogie. Projection photographique, projectile cinématographique. Oublier les titres, écouter les voix.

FAKE MEMORY I, II, III
Associer les images dans un temps qu'il faut trouver, l'une après l'autre.
Parfois les images  fixes s'animent, imperceptiblement, elles bougent.
Je ne cherche pas les images du bonheur, je cherche les failles visuelles du quotidien, les presque riens qui peuvent distraire le regard et l’esprit. Une mémoire falsifiée par les questionnements esthétiques et affectifs. Se perdre dans une narration qui s'établit par l'association du texte, des images et du son et non par un récit. Une autofiction qui se réorganise à chaque nouvelle image. Je reconstitue des scènes parce que je n'ai pas été assez rapide ou que la lumière était mauvaise. J'utilise des titres, j'écoute des voix qui ne m'appartiennent pas. Entre ce que je vois, ce que je regarde, ce que je donne à voir, ce que j'écoute, ce que je crois entendre, ce à quoi je pense et cette scène de film qui me hante, il y a FAKE MEMORY I, II, III.
Virginie Otth






Anoush Abrar, Death Dream, 2003, série Chrysalis

PROJECTION - 24 IMAGE/S

Carte blanche de NEAR lors de la troisième édition de la Nuit des Images.

Vendredi 28 juin 2013, dès 22h30, Jardins du Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch / www.nuitdesimages.org

Artistes : Anoush Abrar, Graziella Antonini, Yannic Bartolozzi, Mathieu Bernard-Reymond, Jeremy Bierer, Marion Burnier, Matthieu Gafsou, Julien Heimann, Florian Joye, Caroline Juillard, Thierry Kupferschmid, Elisa Larvego, Catherine Leutenegger, Brigitte Lustenberger, Pierre-Yves Massot, Zoé Olsommer, Jean-Noël Pazzi, Danaé Panchaud, Virginie Rebetez, Maya Rochat, Annelies Strba, Fabian Unternährer.

Musique: Grauzone, Maikäfer flieg, 1981

Direction artistique : Olivier Lovey.

24 image/s est une projection de 24 photographies de 22 artistes différents de NEAR, association suisse pour la photographie contemporaine, accompagnée d'une musique du groupe suisse Grauzone. Les 24 images, liées entre elles de manière formelle ou par leur contenu, créent une narration inédite où les thèmes de l'enfance, de la solitude et de la mort sont abordés au travers d'une sorte d'aller-retour entre rêve et réalité.

Grauzone est un groupe suisse fondé au début des années 1980 par Stephan Eicher et son frère Martin Eicher. Actif entre 1980 et 1982, ce groupe de coldwave influencé punk sort en 1981 son morceau le plus connu, Eisbär. Daté de 1981, le morceau Maikafer flieg porte le titre d'un chant populaire allemand dont les paroles ont été ici modifiées ; il est édité sur l'album Sunrise Tapes en 1998.

Olivier Lovey (1981, CH), photographe indépendant depuis 2012, est diplômé de la formation supérieure en photographie de l'Ecole supérieure d'arts appliqués de Vevey (CEPV) en 2011. Il est membre du comité de NEAR.

La Nuit des images est organisée par le Musée de l'Elysée (dès 18h, entrée libre).
www.nuitdesimages.org

Programme : lien

 




Virginie Otth, de la série Fake Memory, 2013

KINÉTOPHONE 6 - FAKE MEMORY II

Création audio-visuelle.

Le Bourg, Lausanne, mercredi 22 mai 2013, 21 h - 21h30, www.le-bourg.ch

Artistes : Virginie Otth (www.presque-rien.net) et François Thuillard

Direction artistique : David Gagnebin-de Bons

FAKE MEMORY II, petits arrangements avec la mémoire, FAKE DREAMS, petits arrangements avec les envies. L’espace entre les personnes, entendre son souffle, choisir les parenthèses et les écrans de fumée.

Virginie Otth (1971, CH ; vit à Lausanne ; www.presque-rien.net) enseigne la photographie à la HEAD-Genève et à l'Ecole supérieure d'arts appliqués de Vevey (CEPV), dont elle est diplômée. Elle est membre fondateur en 2005 de standard/deluxe, Lausanne, espace de recherche liée à l'art et à la photographie contemporaine. Son travail artistique a été présenté en 2011 dans une exposition personnelle à la Coming Soon Galerie, Paris, intitulée Presque rien. Son travail personnel s'articule autour de questionnements à propos du médium photographique, du "comment donner à voir". Le sujet importe peu, il s'agit plutôt d'un positionnement structuraliste, d'une déconstruction des outils de perception visuelle. Elle utilise les accidents et les perturbations du signal ou du médium comme une proposition esthétique.

Le temps d’un début de soirée, Kinétophone propose à un-e photographe et un-e musicien-ne de dialoguer autour des images et du son. Les soirées Kinétophones sont organisées par NEAR, en collaboration avec Le Bourg, café-théâtre géré par l'association du Salopard. Une carte postale est éditée pour chaque édition de Kinétophone.
Entrée libre.

Pour voir FAKE MEMORY I : lien

Carte postale : pdf





Virginie Otth, Kinétophone 6 - Fake Memory II, Bourg, Lausanne, 22 mai 2013



Virginie Otth, from ongoing series Fake Memory, 2013

KINETOPHONE 6 - FAKE MEMORY II

Audio-visual artistic work.

Le Bourg, Lausanne, Wednesday, May 22, 2013, 9 - 9:30 PM, www.le-bourg.ch

Artists : Virginie Otth (www.presque-rien.net) and François Thuillard

Art direction : David Gagnebin-de Bons

Kinetophone is a recurring event organized by NEAR, in collaboration with Le Bourg in Lausanne. Kinetophone brings together photographers and musicians. Each duo is offered a creative platform to experiment with sound and projection. Combining various outlooks, these sonic projections offer – to artists and audiences alike – an opportunity to rediscover artistic media in a “live” dimension, where the notion of temporality plays an essential role. In the shape of clashes, response, rhythm, storytelling or a meditative experience, the ephemeral but complex dialogue between image and music will make for a unique evening, to be shared in the dark.

To view FAKE MEMORY I : lien

Postcard :
pdf




Yann Mingard, DEPOSIT / Seeds 13, 1010

NEAR BY NIGHT 6 - BERLIN

Projection de photographies organisée par NEAR à l'invitation d'exp12

exp12 / exposure twelve, Greifswalder Straße 217, Berlin, samedi 27.04.2013, 21h-23h, www.exp12.com

Avec / With : Graziella Antonini, Clovis Baechtold, Julien Barras, Yannic Bartolozzi, Emmanuelle Bayart, Mathieu Bernard-Reymond, Clémentine Bossard, Sarah Carp, f&d cartier, David Favrod, Matthieu Gafsou, David Gagnebin-de Bons, Sandra Garrido Campos, Roberto Greco, Julien Heimann, Aline Henchoz, Jessica Jurenak, Thierry Kupferschmid, Anne-Laure Lechat, Olivier Lovey, Brigitte Lustenberger, Anna Meschiari, Murielle Michetti, Gian Paolo Minelli, Yann Mingard, Cyril Porchet, Virginie Rebetez, Maya Rochat, Fabian Unternährer, Anaëlle Weill.

Sélection musicale / Music : Pascal Lopinat.

Direction artistique / Art Director  : Noémie Richard.

exp12 / exposure twelve invite NEAR, association suisse pour la photographie contemporaine, à Berlin. Les projections NEAR BY NIGHT sont une opportunité unique de découvrir une sélection des travaux récents des artistes de NEAR. La collaboration entre NEAR et exp12 est née d’une envie de dialogue ; elle a été initiée par Anna Meschiari, membre de NEAR et d’exp12.
exp12 se définit comme un forum pour les photographes. Il est conçu comme un travail en cours afin de promouvoir le dialogue entre artistes, curateurs, collecteur et le public intéressé.

Flyer : pdf
Programme : pdf

Evénement organisé en collaboration avec exp12 et avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

      





Sarah Carp, Telescope, 2009, Roots series

NEAR BY NIGHT 6 - BERLIN

Slideshow of photographs organized by NEAR in collaboration with exp12

exp12 / exposure twelve, Greifswalder Straße 217, Berlin, Saturday, 27.04.2013, 9 - 11 PM, www.exp12.com

exp12 / exposure twelve invites NEAR, swiss association for contemporary photography, in Berlin. The slideshows NEAR BY NIGHT are a good opportunity to discover a wide range of recent work by artists of NEAR.The collaboration between NEAR and exp12 is the result of a desire for dialogue and was initiated by Anna Meschiari member of both NEAR and exp12.
exp12 considers itself a forum for photographers. It is intended as a visible work in progress in order to promote the dialogue between photographers, curators, collectors, and the interested public.


Flyer : pdf
Program : pdf

Event organized in collaboration with exp12. Partner of the event : Pro Helvetia, Swiss Arts Council.

      




Brigitte Lustenberger, Still Untitled 1, 2010

NEAR BY NIGHT 6 - BERLIN

Slideshow organisiert von NEAR auf Einladung von exp12

exp12 / exposure twelve, Greifswalder Straße 217, Berlin, Samstag, 27. April 2013  21 – 23 Uhr, www.exp12.com

exp12 / exposure twelve lädt NEAR, Schweizerischer Verein für zeitgenössische Fotografie, nach Berlin ein. NEAR fördert das Schaffen künstlerisch arbeitender Fotografen in der Schweiz. Die Slide-Show NEAR BY NIGHT bietet die einzigartige Gelegenheit, eine Auswahl neuer Arbeiten der Künstler von NEAR erstmals in Berlin entdecken zu können. Die Zusammenarbeit zwischen NEAR und exp12 wurde von Anna Meschiari, Mitglied von NEAR und exp12, aus Lust am Austausch initiiert.

exp12 versteht sich als Forum für zeitgenössische Fotografie. In ihrem Raum für Fotografie veranstaltet es Ausstellungen, Projektionen, Artist Talks und Vorträge mit dem Ziel, den Dialog zwischen Fotografen, Kuratoren, Sammlern und dem fotointeressierten Publikum zu fördern.

Flyer : pdf
Text : pdf

Gefördert durch die Schweizer Kulturstiftung Pro Helvetia.

      





Valérie Belin, Calendula (Marigold), 2010, série 
Black Eyed Susan
, tirage pigmentaire,164x130 cm


CONFERENCE - VALERIE BELIN

Rencontre avec l'artiste, Aula, CEVP, jeudi 14.03.2013, 18h, www.cepv.ch

Apéritif offert par le département photographie du CEPV à 17h. Entrée libre. 

La photographe française de renommée internationale Valérie Belin présente ses séries récentes (www.valeriebelin.com). 

La conférence est organisée par NEAR, association suisse pour la photographie contemporaine (www.near.li), à l'occasion du workshop animé par l'artiste en formation supérieure à l'école de photographie de Vevey, du 11 au 15 mars 2013.

Fondé sur un protocole précis, le travail de la photographe Valérie Belin peut être considéré comme une tentative obsessionnelle d’appropriation du réel. Dans ses œuvres, le traitement particulier des êtres et des choses frappe par son caractère à la fois spectaculaire et dépouillé qui limite l’interprétation narrative ou documentaire. Son travail se développe par séries d’images fondées sur un jeu subtil de répétitions et de variations. La frontalité absolue du point de vue, la bidimensionnalité radicale, l’absence de contexte et la taille des formats donne valeur d’icône aux divers sujets choisis pour leur puissance à évoquer les incertitudes et les paradoxes du "vivant". 
Dans ses premières séries, notamment celles consacrées aux vases et verres en cristal (1993), Valérie Belin travaillait uniquement sur le spectre lumineux des objets, en restant très proche du procédé originel de la photographie. Au contraire, dans ses toutes dernières créations, couleur ou noir et blanc, les nouvelles technologies de l’image lui offrent la possibilité d’un traitement plus libre, voire plus pictural et onirique du sujet, comme pour les images des magiciens, de la danseuse du Lido et des corbeilles de fruits (2007). Les outils contemporains ont amené l’artiste à envisager la photographie au-delà de sa nature analogique, comme moyen de créer une pure image captée directement par l’artiste au cœur même de ses modèles. Ainsi, bien plus qu’un médium figuratif, la photographie offre à l’artiste la possibilité de sonder l’évanescence des frontières entre réalité et illusion, révélant le surnaturalisme profond de ses portraits.

Valérie Belin (1964, FR ; vit à Paris ; www.valeriebelin.com) suit une formation artistique à l’école des Beaux-Arts de Bourges de 1983 à1988. Elle poursuit des études en Philosophie de l’art à l’Université de Paris-Panthéon-Sorbonne, où elle obtient un DEA en 1989. En 2007, une vaste exposition rétrospective est co-produite par trois grands musées dédiés à la photographie : le Musée de l’Elysée à Lausanne, la Fondation Huis Marseille à Amsterdam et la Maison Européenne de la Photographie à Paris. La seconde monographie de l’artiste est publiée par l’éditeur allemand Steidl à cette occasion. L'ouvrage Valérie Belin (Black Eyed Susan), avec un essai de Tobia Bezzola, a été publié par JRP Ringier en 2011. En mars 2013, la Maison de la photographie présente la première exposition personnelle de Valérie Belin à Moscou, The Illusions of Life. L'artiste est représentée par la Galerie Jérôme de Noirmont à Paris, Michael Hoppen Gallery à Londres et par Edwynn Houk Gallery à New York.

Organisation : Nassim Daghighian, présidente de NEAR, en collaboration avec le CEPV.
NEAR bénéficie du soutien de la Loterie romande et de la Ville de Lausanne. 

Infos : pdf



Valérie Belin, The Mirage, 2011, de la série Stages, tirage argentique, 80x102 cm

MEETING WITH VALERIE BELIN

Aula, CEPV, Avenue Nestlé 1, Vevey,14.03.2013, 6 PM, www.cepv.ch

An aperitif is offered by the photography department at 5 PM.

Admission is free.

Famous French artist Valérie Belin presents her recent photographic series.

The conference is organized during the workshop led by the artist in higher education at the school of photography in Vevey, from 11 to 15 March 2013.

Valérie Belin has long been fascinated with artifice, and has often photographed those who are predisposed to theatricality and show: cardsharks, models, dancers and bodybuilders. These new works are in keeping of that, further exploring the significance of appearances. The artist sets out to go beyond what conventional, realist photography can capture, instead exploiting all the possibilities of digital manipulation, to present a type of magic realism, hovering between reality and illusion. Everything included in Valérie Belin’s images is done to achieve an effect, just as the subjects themselves, or the objects they own, are inclined to do. Quite rightly, she has been described as a "superb designer of Baroque sur-réalité." 

Valérie Belin (1964, FR ; lives in Paris ; www.valeriebelin.com) has exhibited extensively both in France and abroad. A major touring retrospective was organized in 2008, at the Huis Marseilles, Museum of Photography, Amsterdam; the Maison Européenne de la Photographie, Paris; and the Musée de l’Elysée, Lausanne. Valérie Belin is the subject of numerous monographs, including the volume that accompanied the retrospective tour, published by Steidl in 2008, and Valérie Belin (Black Eyed Susan), with an essay by Tobia Bezzola, published by JRP Ringier, in 2011. In March 2013, the House of Photography presents the first solo show of Valérie Belin in Moscow, The Illusions of Life. The artist is represented by Galerie Jérôme de Noirmont in Paris, Michael Hoppen Gallery in Londres and Edwynn Houk Gallery in New York.

Organization : Nassim Daghighian, president of NEAR, in collaboration with the CEPV.
Partners of NEAR : Loterie romande and Ville de Lausanne.


Infos : pdf





PUBLICATION - CHEESE COMA

Vernissage de la publication, Espace abstract, Lausanne, www.abstract.li, 21.02.2013, 18h

Publiée par IDPURE éditions et NEAR sous la direction artistique de Maya Rochat, Cheese Coma présente 65 photographies des artistes de NEAR : Graziella Antonini, Jeremy Bierer, Michael Blaser, Olaf Breuning, Victor de Castro, Nicolas Delaroche, Jeanne Gerster, Aline Henchoz, Sophie Huguenot, Vincent Jendly, Catherine Leutenegger, Olivier Lovey, Christian Lutz, Murielle Michetti, Fabrice Nobs, Cyril Porchet, Nicolas Raufaste, Virginie Rebetez, Maya Rochat, Thomas Rousset, Fabian Unternährer, Raphaël Verona, Anaëlle Weill.

Cette année NEAR publie pour la première fois un objet éditorial visant à promouvoir ses photographes. CHEESE COMA lie forme et fond, images et sujets. Un travail de juxtaposition et de superposition est réalisé pour proposer un livre d'images reflétant des approches diverses, rassemblées par une forme cohérente.

Format : 24x33 cm ; 48 pages ; tirage à 500 exemplaires

Graphisme et co-édition : IDPURE éditions

Direction artistique : Maya Rochat

Flyer : pdf


Maya Rochat - CHEESE COMA
Maya Rochat

PUBLICATION -CHEESE COMA

Vernissage at Espace abstract, Lausanne, www.abstract.li, 21.02.2013, 6 PM

NEAR publishes this year for the first time an editorial object to promote its photographers. CHEESE COMA binds form and content, images and subjects. A work of juxtaposition and layering of images is realized to provide an art book reflecting different approaches, united through a coherent presentation.

Format : 24x33 cm ; 48 pages ; 500 ex.

Graphic Design and co-edition : IDPURE éditions.

Art direction : Maya Rochat




ACTIVITÉS PASSÉES - 2009-2012 / PAST ACTIVITIES - 2009-2012


NEAR activities 2009-2012 (pdf in French)
Présentation des activités 2009-2012 (pdf)




ACTIVITÉS PASSÉES - 2012 / PAST ACTIVITIES - 2012


Cliquez sur l'image ou téléchargez : pdf / Click on image to view full screen

PROGRAMME 2012


L'association présente cette année une conférence exceptionnelle du reporter américain Stanley Greene, en collaboration avec la section photographie de l'Ecole Supérieure d'Arts Appliqués de Vevey (CEPV), une exposition collective intitulée The Breath On Our Back à l'invitation du PhotoforumPasquArt, Bienne, ainsi que des projections Kinétophone au Bourg, Lausanne, et NEAR BY NIGHT au Zinéma, Lausanne, une journée de rencontre autour du livre d'artiste lors du Festival Images, Vevey, ainsi que des projets d'édition...

Programme 2012 :
pdf


In 2012, NEAR organizes a discussion with famous american photoreporter Stanley Greene, in collaboration with Photography School in Vevey (CEPV), a collective exhibition titled The Breath On Our Back at PhotoforumPasquArt, Bienne, many projections Kinetophone at Le Bourg, Lausanne, and NEAR BY NIGHT at Zinema, Lausanne, a day of meetings aroud the artist book during Festival Images, Vevey, as well as editorial projects...

Programm 2012 (Deutsch) : pdf



Nicolas Delaroche, Mes yeux sont ton chemin, 2012, film still
Nicolas Delaroche, Mes yeux sont ton chemin, 2012, film still

PROJECTION - KINETOPHONE 5

Mercredi 12 décembre 2012, 21h et 21h45, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Le temps d'un début de soirée, Kinétophone offre à un-e photographe et un-e musicien-ne de dialoguer brièvement autour des images et du son. Une proposition de NEAR, en collaboration avec Le Bourg.

Nicolas Delaroche et Grégory Poncet. Mes yeux sont ton chemin
www.nicolasdelaroche.com
www.soundcloud.com/gregorythme
Pour la cinquième édition, Nicolas Delaroche présente Mes yeux sont ton chemin, une vidéo de 9 minutes qui donne à voir des œuvres plastiques sorties de leur contexte urbain et retravaillées par le biais de différents médiums. La bande sonore de cette vidéo est produite par le musicien Grégory Poncet.

KINETOPHONE is a recurring event by NEAR, in collaboration with Le Bourg in Lausanne.
Kinetophone brings together photographers and musicians. Each duo is offered a creative platform to experiment with sound and projection. Combining various outlooks, these sonic projections offer – to artists and audiences alike – an opportunity to rediscover artistic media in a “live” dimension, where the notion of temporality plays an essential role. In the shape of clashes, response, rhythm, storytelling or a meditative experience, the ephemeral but complex dialogue between image and music will make for a unique evening, to be shared in the dark.


Flyer : pdf







PROJECTION - NEAR BY NIGHT 5

Jeudi 29 novembre 2012, 21h-23h, Zinéma, Lausanne, www.zinema.ch

Sélection musicale / Music by : Pascal Lopinat.

Artistes /
Artists :
Ismael Abdallah, Jacqueline Aeberhard, Dorothée Baumann, Mathieu Bernard-Reymond, Timothy Briner, Françoise et Daniel Cartier, Tobias Dimmler, Doug DuBois, David Favrod, Mark Fernandes, Matthieu Gafsou, Haus am Gern, Philomène Hoël, Tamara Janes, Gautam Nikolai Kansara, Isabel Kiesewetter, Claire Laude, Brigitte Lustenberger, Martin Maeder, Anna Meschiari, Yann Mingard, Virginie Rebetez, Maya Rochat, Eva Marie Rødbro, Ulrike Schmitz, Adeline Senn, Eduardo Serafim, Sarah Sudhoff, Bill Sullivan, Fabian Unternährer, Tereza Vlčková, Benoît Vollmer, Anaëlle Weill, Daniel Zahner, Barbora Zurkova et Radim Zurek.

Pour cette cinquième édition de NEAR BY NIGHT, les photographes de NEAR vous proposent de découvrir leurs images récentes ainsi que leurs coups de cœur, en invitant plus d'une vingtaine d'artistes de diverses nationalités. Avec près de 650 images, cette projection est une opportunité unique de découvrir un libre choix de leurs travaux - souvent en avant-première ou encore en work in progress.

The fifth edition of NEAR BY NIGHT will take place this Autumn at the Zinema with artists of NEAR and their international guests. Held twice a year by the association NEAR, these events are a unique opportunity to discover the latest series or works in progress by contemporary photographers. Young talents as well as renowned artists will present recent, sometimes never shown, images.

Organisation
/ Organization : NEAR en collaboration avec le Zinema.

Direction artistique / Art Direction : Noémie Richard

Flyer : pdf






Complete presentation (mainly in French) and photographs of the event : pdf
Dossier de présentation et photos de l'événement sur le livre d'artiste : pdf




Federico Berardi, Poppy, 2011, du projet
White Knights, 2009-2011


JOURNÉE DE RENCONTRES - LE LIVRE D'ARTISTE

Samedi 22 septembre 2012, 10h à 18h30, dans le cadre du Festival Images, du 8 au 30 septembre, Vevey, www.images.ch

Département photographie du CEPV, Vevey, www.cepv.ch ; plan d'accès : pdf

Dossier de présentation et photos de l'événement : pdf

NEAR organise une journée de rencontres sur le thème du livre d'artiste, de sa conception à sa réalisation et à sa diffusion, focalisée en particulier sur les ouvrages consacrés à l'image photographique contemporaine. Une table ronde de réflexion est proposée au public en matinée, suivie de rendez-vous individuels entre artistes sélectionnés et professionnels du livre l'après-midi.

Invités :
Delphine Bedel, photographe, éditrice, Monospace Press/Hard Copy et directrice de Amsterdam Art/Book Fair,
www.delphinebedel.com
 ;
Roger Emmenegger, photo-lithographe, Datatype, Lausanne ;
William A. Ewing, auteur, curateur et directeur des projets curatoriaux de Thames & HudsonInternational,
www.thamesandhudson.com ;
Patrick Frey, directeur de l'Edition Patrick Frey, Zurich (Mirjam Fischer a dû annuler en dernière minute),
www.editionpatrickfrey.com ;
Elena Foster, curatrice, éditrice, fondatrice et directrice de Ivorypress& CPhoto Project, Madrid,
www.ivorypress.com ;
Stéphane Fretz, artiste, éditeur, art&fiction, Lausanne,
www.artfiction.ch
 ;
Jean Genoud, imprimeur, fondateur de l'Entreprise d'arts graphiques Jean Genoud SA, Le Mont/Lausanne,
www.genoudsa.ch
 ;
Michael Kominek, photographe, éditeur et galeriste, Kominek Gallery, Berlin,
www.kominekgaller
y.de.

Artistes sélectionnés :
Federico Berardi, Sarah Carp, Baptiste Coulon, Vincent Jendly, Catherine Leutenegger, Brigitte Lustenberger, Anna Meschiari, Jennifer Niederhauser Schlup, Caroline Palla, Virginie Rebetez, Maya Rochat
.

Flyer : pdf

Co-production : NEAR et Festival Images, Vevey, www.images.ch






Maya Rochat, first warning, de la série Vote for me !, 2012

ARTIST BOOK - DAY OF MEETINGS

Oganization : NEAR, swiss association for contemporary photography, www.near.li

Saturday, September 22, 2012, 10 AM - 18:30 PM, during Festival Images , September 8-30, Vevey, www.images.ch

Place : Photography Department of CEPV, Vevey, www.cepv.ch ; access map : pdf

Complete presentation (mainly in French) and photographs of the event : pdf

Guests :
Delphine Bedel, photographer, editor, Monospace Press/Hard Copy, and director of the Amsterdam Art/Book Fair,
www.delphinebedel.com ;
Roger Emmenegger, photo-lithographer, Datatype, Lausanne,
William A. Ewing, author, curator and director of curatorial projects at Thames & HudsonInternational,
www.thamesandhudson.com
 ;
Patrick Frey, director of Patrick Frey Edition, Zurich (Mirjam Fischer had to cancel at the last minute),
www.editionpatrickfrey.com ;
Elena Foster, curator, editor, founder and director of Ivorypress& CPhoto Project, Madrid,
www.ivorypress.com ;
Stéphane Fretz, artist, editor, art&fiction, Lausanne,
www.artfiction.ch  ;
Jean Genoud, printer, founder of graphic arts company Jean Genoud SA Entreprise, Le Mont/Lausanne,
www.genoudsa.ch ;
Michael Kominek, photographer, editor and gallerist, Kominek Gallery, Berlin,
www.kominekgallery.de.


NEAR organises a day of reflection on the theme of the artist's book, from its conception to its making and diffusion, with a focus on books of contemporary photography. A panel discussion takes place in the morning with the guests (open to the public) and, in the afternoon, there will be individual meetings between the book professionals and the selected artists.

Selected artists :
Federico Berardi, Sarah Carp, Baptiste Coulon, Vincent Jendly, Catherine Leutenegger, Brigitte Lustenberger, Anna Meschiari, Jennifer Niederhauser Schlup, Caroline Palla, Virginie Rebetez, Maya Rochat.

Flyer : pdf

Co-production : NEAR and Festival Images, Vevey, www.images.ch






Elisa Larvego, Salle de classe de tactique de guerre 2, camp militaire de Tlalpan,
Mexico, de la série Sur le terrain, 2007


The Breath On Our Back
PhotoforumPasquArt, Bienne, 15 avril - 17 juin 2012 ; vernissage samedi 14 avril, 17h
www.photoforumpasquart.ch

Exposition photographique et vidéo proposée par NEAR sur l'invitation du PhotoforumPasquArt

Artistes : Anoush Abrar, Graziella Antonini, Clovis Baechtold, Laurence Bonvin, Line Chollet, Elisa Larvego, Yann Mingard, Anne-Julie Raccoursier, Virginie Rebetez

Curatrices et auteures des textes : Maude Oswald et Danaé Panchaud

La société occidentale contemporaine tend vers un idéal de protection, de sécurisation et de bien-être individuel qui se déploie dans tous les instants d’un quotidien aux accents, parfois, d’utopie. De projets urbanistiques (Laurence Bonvin, Line Chollet) aux banques de conservation de sperme (Yann Mingard), des liens tissés entre monde végétal, animal et humain (Graziella Antonini) à la construction sociale des corps et de leur devenir (Anoush Abrar), le réel se voit submergé, ici, par des idéaux en proie à des formes de rétrécissement des libertés de faire, d’être et de penser. The Breath On Our Back questionne ces enjeux par le biais de perspectives plurielles qui s’inscrivent dans une dynamique de monstration critique.
Si la figure humaine n’est que rarement présentée de manière explicite, elle hante pourtant chacune des œuvres, s’y immisce afin d’imposer sa centralité. La présence – ou l’absence – de l’humain permet ainsi d’interroger les besoins et les craintes d’une société peu à peu déchirée par un besoin de préservation qui, souvent, ne parvient pas à éviter les écueils et les dérives propres à toute forme d’ostracisme social (Anne-Julie Raccoursier). Jouant des interstices entre réel et fiction, The Breath On Our Back interroge les mouvements d’oscillation entre ce qui est montré et ce qui ne peut qu’être deviné : des prisons à de fictifs exercices militaires (Clovis Baechtold, Elisa Larvego), de la codification sociale des corps à l’appréhension intime de la mort (Virginie Rebetez), chaque proposition visuelle recèle des éléments qui se doivent d’être découverts, puis questionnés pour les placer dans une compréhension globale du devenir humain.

Pour un aperçu des œuvres (diaporama) et plus d'informations sur les artistes exposés, prière de voir plus bas.
Télécharger le dossier de l'exposition : pdf
Interview des curatrices publiée dans NEXT40 : pdf
Une publication éditée par NEAR accompagne l'exposition : pdf



Publication éditée à l'occasion de l'exposition The Breath On Our Back, avril 2012
Sous la direction de Maude Oswald et Danaé Panchaud.Téléchargez/download : pdf


Conférences dans le cadre de The Breath On Our Back, PhotoforumPasquArt, Bienne, samedi 16 juin, 16 h

- Corps, espace, histoire, par Vincent Barras, professeur d’histoire de la médecine, Université de Lausanne
Le corps entretient avec l'espace et l'histoire des rapports non neutres, non linéaires. À la question: quel corps façonne quelle société fait aussitôt pendant, sans qu'on puisse les dissocier l'une de l'autre, son revers : quelle société façonne quel corps ? Cette conférence propose l'examen historique de certaines péripéties arrivées à notre corps (et donc à notre société, dite occidentale avancée), depuis la fin du 19ème siècle, sous le couvert spécifique de la notion d'hygiène, modelant du même coup en profondeur notre espace.

- Madame Castor et la métropole lémanique, par Tilo Steireif, artiste
Il s'agit de l'ouverture de plusieurs carnets de notes réalisés entre 2006 et aujourd'hui. Il est question de l'espace public des villes conçu comme un salon du 19ème siècle; de la carte et du plan comme lieu du tri et du rangement idéologique. Et enfin, un compte rendu d'une recherche récente : "Gated community et castors de la Versoix, une analyse visuelle et virtuelle du bonheur."

Information sur les conférences : pdf

L'exposition et la publication qui l'accompagne sont soutenues par : la Fondation Ernst Göhner, Zoug, www.ernst-goehner-stiftung.ch
Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, Zurich, www.prohelvetia.ch ; le Pour-cent culturel Migros, www.pour-cent-culturel.ch
Burgergemeinde Bern, www.burgergemeindebern.ch ; CEPV - Ecole supérieure d'arts appliqués - photographie, Vevey, www.cepv.ch
Labo Photo, Lausanne, www.labophoto.ch






Yann Mingard, KrioRus, village d’Alabushevo, juillet 2010, de la série Deposit, 2010,
tirage pigmentaire sur papier d’archivage, 50x39 cm


The Breath On Our Back
PhotoforumPasquArt, Bienne, April 15 - June 17, 2012 ; opening, Saturday, April 14, 5 PM
www.photoforumpasquart.ch

Collective exhibition of photography and video organized by NEAR, guest at PhotoforumPasquArt

Artists : Anoush Abrar, Graziella Antonini, Clovis Baechtold, Laurence Bonvin, Line Chollet, Elisa Larvego, Yann Mingard, Anne-Julie Raccoursier, Virginie Rebetez

Curators and authors of the texts : Maude Oswald and Danaé Panchaud

Contemporary western societies tend towards an ideal of protection, individual protection and well-being that permeates through all instances of a daily life that sometimes ends up feeling like an utopia.
From urban development projects (Laurence Bonvin, Line Chollet) to sperm and stem cell banks (Yann Mingard), from the links knitted between the animal and plant kingdoms (Graziella Antonini) to the social construction of bodies and their making (Anoush Abrar), the real see itself submerged, here, by ideals falling prey to forms of limitations to the liberties of doing, being, and thinking. The Breath On Our Back questions these issues through plural insights that inscribe themselves in a dynamic of a critical exhibit.
While the human figure is only rarely shown in an explicit way, it haunts each one of the pieces, slithering in to impose its centrality. The presence - or absence - of the human allows to question the needs and fears of a society which is slowly torn apart by a compulsion for preservation, which, often, prevents protection against forms of social ostracism (Anne-Julie Raccoursier). Playing on the cracks between real and fiction, The Breath On Our Back questions the oscillating movements between what is shown and what can only be guessed : from prison cells to fake military exercises (Clovis Baechtold, Elisa Larvego), from the social codification of bodies to the intimate fear of death (Virginie Rebetez), each visual proposition holds elements that call for discovery, then questioning, so as to allow them to be placed in a global comprehension of humanity's becoming.

To see some images (slideshow) and read more information about the exhibited artists, please scroll down.
A publication on this exhibition is edited by NEAR : pdf

The exhibition and the associated publication are supported by the Ernst Göhner Foundation, Zug, www.ernst-goehner-stiftung.ch
and Pro Helvetia, Swiss Arts Council, Zurich, www.prohelvetia.ch ; Migros Culture Percentage, www.migros-culture-percentage.ch
Burgergemeinde Bern, www.burgergemeindebern.ch ; CEPV - School of Photography, Vevey, www.cepv.ch
Labo Photo, Lausanne, www.labophoto.ch




Virginie Rebetez, Sans titre, de la série Flirting with Charon, 2008-2009,
tirage jet d’encre, 110x165 cm


The Breath On Our Back
PhotoforumPasquArt, Biel, April 15. - Juni 17. 2012 ; Vernissage : Samstag, April 14., 17 Uhr
www.photoforumpasquart.ch

Gruppenausstellung von NEAR - eine Einladung des PhotoforumPasquArts

Künstler  : Anoush Abrar, Graziella Antonini, Clovis Baechtold, Laurence Bonvin, Line Chollet, Elisa Larvego, Yann Mingard, Anne-Julie Raccoursier, Virginie Rebetez

Kuratorinnen und Autorinnen der Texte : Maude Oswald und Danaé Panchaud

" Die moderne westliche Gesellschaft strebt nach dem Ideal von Schutz, Sicherheit und individuellem Wohlergehen. Dieses Streben äussert sich in sämtlichen Bereichen des Alltags, nicht selten mit utopischen Untertönen. Von städtebaulichen Projekten bis zu Samenbanken, von der inneren Verbundenheit zwischen Pflanzen-, Tier- und Menschenwelt bis zum sozialen Druck auf das physische Erscheinungsbild wird die Wirklichkeit von Idealen unterminiert, welche die Freiheit zu tun, zu sein und zu denken einschränken.
The Breath On Our Back präsentiert die Arbeiten von neun Künstlerinnen und Künstlern, in denen diese Mechanismen hinterfragt werden.
Auch wenn die menschliche Gestalt in den Werken nur selten ganz direkt gezeigt wird, so ist sie doch ein zentrales Element der Ausstellung. Die Präsenz – oder Absenz – des Menschlichen eröffnet die Möglichkeit, Bedürfnisse und Ängste einer Gesellschaft herauszuarbeiten, die durch den Willen zur Erhaltung immer stärker auseinanderfällt, weil sie es nicht schafft, die Klippen und Auswüchse zu umschiffen, die jeder Form von sozialem Ausschluss innewohnen. The Breath On Our Back positioniert sich zwischen Realität und Fiktion; zwischen dem, was gezeigt wird und dem, was höchstens erraten werden kann: von wirklichen Gefängnissen bis zu fiktiven Militärmanövern, von der sozialen Kodifizierung des Körpers bis zur ganz privaten Angst vor dem Sterben und dem Tod trägt jedes Werk Elemente zu einem umfassenderen Verständnis der menschlichen Entwicklung und Zukunft bei.

Die Ausstellung und die begleitende Publikation sind unterstützt von der Ernst Göhner Stiftung, Zug, www.ernst-goehner-stiftung.ch
Pro Helvetia, Schweizer Kulturstiftung, Zürich, www.prohelvetia.ch ; Migros-Kultuprozent, www.kulturprozent.ch
Burgergemeinde Bern, www.burgergemeindebern.ch ; CEPV - Fotoschule, Vevey, www.cepv.ch
Labo Photo, Lausanne, www.labophoto.ch


Pressemitteilung PhotoforumPasquArt : pdf



DIAPORAMA / SLIDESHOW


Cliquez ci-dessus pour voir un diaporama de quelques œuvres exposées
Click above to view some images of the exhibition





Maude Oswald et Danaé Panchaud parlent de l'exposition au Journal de 12h45,
RTS info, 2 mai 2012, 6 min. (cliquez sur l'image ou ici : lien)




THE BREATH ON OUR BACK - ARTISTES EXPOSÉS / EXHIBITED ARTISTS

Click on any image to zoom






ANOUSH ABRAR   (1976, Suisse)   www.anoushaimee.com

Diplômé de l’ECAL, Anoush Abrar travaille dès 2004 avec la photographe néerlandaise Aimée Hoving. Centrale dans l’approche du duo, la figure féminine se décline ainsi au fil de photographies de mode et d’œuvres reflétant des univers variés, souvent glamour, parfois ordinaires, témoignant de la diversité des manières de faire et d’être des femmes photographiées.

Dans le prolongement de ces réflexions, le photographe s’empare de la vidéo pour mener un travail individuel se rapprochant d’une enquête socioculturelle. Tous les deux ans depuis 2005, Adelina danse face à une caméra fixe : devant un fond neutre, terne, l’adolescente développe une chorégraphie directement issue des clips musicaux, héritière de la Génération MTV. Les codes se bousculent, se mêlent et se confrontent : encore enfant, déjà femme, Adelina remet en question de manière frontale, presque gênante, des thématiques fortes ayant trait au corps. La dualité instaurée immédiatement par un corps enfantin investi de mouvements et d’attitudes hyper-sexualisés brouille repères et idées reçues en questionnant les normes instaurées par la société contemporaine. Touchant aux domaines sensibles du corps et de l’enfance, de la codification des attitudes et d’une sexualisation intégrée par les jeunes de manière précoce mais souvent superficielle, les quatre vidéos d’Anoush Abrar (50 Cent fan, 11 years old, 2005, 2’31 ; Déjà Vu, 13 years old, 2007, 2’30 ; Boom Boom Pow, 15 years old ; 2009, 2’52 ; On the Floor, 17 years old, 2011, 2’38) instaurent un malaise qui permet d’interroger nos rapports globaux à la société contemporaine par le biais, notamment, de la codification des corps.

A graduate of the École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), Anoush Abrar (1976, Switzerland) has collaborated since 2004 with Dutch photographer Aimée Hoving. Their collective work revolves around the feminine figure and its representation, often within the context of professional fashion photography.
50 Cent fan
, an ongoing video project, derives from and broadens these reflections, taking the form of a socio-cultural experiment and research. Every two years, Adelina dances in front of a neutral background to the song of her choice. While the videos reflect the strong codes and norms of dressing, moving and dancing, perfectly mastered by the teenage girl, they induce a certain discomfort by their irreconcilable duality: the body of a child and the oversexualised gestures of an adult. They show, with very simple means, the ambivalence of Western society regarding the omnipresent, yet superficial and disturbing, sexuality in the representation and codification of the body.









GRAZIELLA ANTONINI   (1967, Italie et Suisse)   www.graziellaantonini.com

Diplômée en photographie à l’École d’arts appliqués de Vevey. Poursuivant une oeuvre qui s’inscrit dans une suggestion poétique plus que dans une monstration simple, Graziella Antonini développe son travail dans une perspective évolutive : les séries Les curiosités, Alcina I et Alcina II sont en attente de prolongements, de développements et de résonances. Règnes animal et végétal souvent marqués de l’empreinte humaine, illusion et réalité se répondent dans des images qui convoquent divers univers, faits de fiction réaliste ou de réel détourné.

Comme l’écrit la photographe :
" Une collection d’images, dont l’individualité de chacune par son format, son angle de prise de vue ou son rendu, s’inscrit dans un ensemble, telle une peinture. L’espace mental qui les relie est une île, où se confondent illusion et réalité: Alcina.
Les règnes animal, végétal et minéral sont représentés.
Il n’y a pas de référence géographique.
Un parcours imaginaire se constitue.
Les images m’évoquent des lieux connus ou inconnus, des lectures d’enfance.
Qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui ne l’est pas?
Le point de passage entre un règne et un autre.
Les choses de la nature et les objets créés par l’homme.
Ce travail met en relief le sentiment d’un ailleurs, où le vrai ne se différencie plus du faux et où les apparences trompeuses éveillent notre désir d’imaginaire. Le temps semble avoir pris corps dans des paysages figés et enchantés dont se dégage une atmosphère à la fois irréelle et mélancolique... "

Graziella Antonini (1967, Italy and Switzerland) is a graduate from the École d’arts appliqués de Vevey (CEPV). She now lives in Paris.
She develops an ongoing body of works, based on poetic suggestion rather than a pure recording of the real, whose series are in constant evolution and editing, to further develop their resonances and extensions. The images depict the animal and vegetal kingdoms as they receive the often forceful imprint of man while their artificiality hints to illusion, fiction, vague narrations.







CLOVIS BAECHTOLD   (1986, Suisse)   www.caepron.daportfolio.com

Étudiant en photographie à l’Ecole d’arts appliqués de Vevey (CEPV), Clovis Baechtold crée des images dans une optique documentaire.

La série Indifférence ?, débutée en 2010, se présente comme un témoignage sur la prison de l’aéroport de Zurich. Construite en 1995, elle est d’abord envisagée comme une prison de droit commun ; l’une de ses ailes sera cependant aménagée, par la suite, pour la détention administrative des personnes dont les demandes d’asile ont été refusées et qui sont, dès lors, sur le point d’être expulsées.
Après un grand nombre de demandes – infructueuses – menées afin de pouvoir photographier l'intérieur de la prison, Clovis Baechtold a été autorisé à en photographier les murs extérieurs et les environs immédiats: " Arrivé aux abords de la prison, j'ai été frappé par la quiétude de ce lieu, la beauté du paysage, et l'indifférence de tous ces gens qui passaient par là […] "
Confrontant d'abord des paysages verdoyants à l'austérité d'un bâtiment semblant détaché de son environnement direct, le photographe interroge de fait la présence humaine et le désir de contrôle et de surveillance issu des craintes les plus tenaces de la société. Clovis Baechtold imagine une suite à son travail qui, s'il doit continuer à figurer une démarche politique, tendra à questionner la notion d'indifférence dans une perspective moins frontale, tout en renvoyant à des problématiques globales liées aux mouvements de populations, aux flux migratoires, ainsi qu'aux stratégies mises en place par l'État afin d'endiguer ces inéluctables déplacements.

A student at the École d’arts appliqués de Vevey (CEPV), Clovis Baechtold (1986, Switzerland) develops a documentary work on alternative communities in Europe.
He is currently producing a documentary series on the jail of the airport of Zurich, from which are deported to their country, amongst others, the refugees to whom asile in Switzerland has been denied, while the grounds surrounding it offer a peaceful and appreciated destination for leisury walks.









LAURENCE BONVIN   (1967, Suisse )   www.laurencebonvin.com

Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (ENSP), professeure de photographie à l’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), Laurence Bonvin mène un travail photographique souvent lié à l’urbanisme, à l’architecture et aux paysages – dans l’acception la plus large du terme.

On the Edges of Paradise (2005-2006) montre ainsi un aperçu des gated communities d’Istanbul, quartiers résidentiels situés aux marges de la ville. Protégées et surveillées en permanence, ces communautés ont pour fonction, en se coupant du reste du monde, de se prémunir contre les dangers extérieurs. Cette volonté sécuritaire investit ainsi une architecture “modèle“ et homogène, miroir de la société qui y habite et qui ne tolère les personnes extérieures que sur invitation. L’autarcie ainsi créée institue alors un abandon des besoins individuels au profit du bien-être global de la communauté. Pensés comme modèles et idéaux, ces quartiers témoignent aussi des limites, voire des dérives potentielles d’une société auto-constituée à échelle réduite, pensée en fonction de critères d’exclusion plus que d’ouverture.

A graduate of the École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (ENSP), Laurence Bonvin (1967, Switzerland) teaches photography at the École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL).
Her photographic works address issues related to urbanism, architecture and landscape, in their broadest sense. On the Edges of Paradise presents the gated communities of Istanbul, where security and protection come at the price of individual liberties, completely set aside in these real-life models of a perfect and autarkic society.









LINE CHOLLET   (1984, Suisse)

Diplômée de la Haute École d’Art et de Design (HEAD) de Genève en communication visuelle. Le projet pho­tographique Et Disney créa la ville (2009) offre une vision à l’encontre des idées préconçues d’idéal et de bonheur souvent rattachées à l’imagerie Disney. À 40 km de Paris, au coeur de la campagne, un projet urbanistique est en train de voir le jour : " Près du Parc Disneyland Ressort, un programme d’urbanisation s’est mis en place afin de peupler les terres entourant le parc. Ici, la vie doit prendre forme autour du parc de loisir, afin qu’il ne soit plus seulement un monde imaginaire perdu au milieu des champs. Ainsi, des espaces entiers sont construits dans la continuité de l’idéologie de Disney pour créer une ville charmante et attrayante, à l’encontre d’une vraie ville existante. Possédant 70% du territoire, la multinationale bâtit la première ville " privatisée " de cette ampleur en France. Promettant un espace à l’avenir unique, elle est déjà habitée par plus de 25'000 personnes en 2010 et ne con­naît pas la crise. Ainsi, un homme, nouveau propriétaire d’une maison, m’a déclaré être venu ici car c’est le seul lieu proche de Paris où ses enfants pourront grandir en sécurité, avoir des amis corrects et aller dans un parc d’attractions ".

Cité utopique rattrapée par la réalité, ville idéale bâtie sur des notions architecturales et sociales strictes, le Val d’Europe n’en demeure pas moins victime de dysfonctionnements. C’est donc des questionnements liés à la possibilité d’une adéquation – ou non – entre idéal et réalité dont veut témoigner Line Chollet : " J’ai cherché à comprendre comment la multinationale du rêve agence une ville alors qu’elle est spécialisée dans les parcs, les décors et la fiction. J’ai arpenté les rues, trop souvent vides. J’ai observé les maisons habitées ainsi que les constructions et j’ai essayé de retranscrire l’ambiance qui y règne. L’enthousiasme du premier coup d’œil s’est rapidement estompé. J’ai gardé ce sentiment étrange de décalage entre les constructions néo-urbaines, sensées créer un espace de convivialité, et la réalité. Tout est beau, coloré, mais tout est vide, triste et uniforme ".

Line Chollet (1984, Switzerland) is a graduate of Geneva University of Art and Design (HEAD)
She investigates the urban project and real-estate development currently being run by Disney close to the Disneyland Resort in France and already home to over 25’000 people. Her images deconstruct the apparent perfection of the city and its ambiguous feeling of artificiality, as well as its inability to reach the high expectations of its inhabitants, in search of their own Happily ever after.








ELISA LARVEGO   (1984, Suisse et France)   www.vego.ch

Diplômée en arts visuels de la Haute École d’Art et de Design (HEAD) de Genève (2009), après avoir obtenu un CFC en photographie à l’École d’arts appliqués de Vevey (CEPV).

La série Sur le terrain, réalisée en 2007, témoigne des camps militaires de l’État de Mexico DF : " J’ai cherché à montrer la volonté de contrôle du territoire qui est très présente au Mexique. On a tous effectivement entendu parler des problèmes de répressions violentes qui ont eu lieu à Oaxaca et aux Chiapias ces dernières années, grâce à la forte médiatisation de ces événements. J’ai cherché l’image creuse et sans actions, où le lieu prend toute son importance et où le militaire devient pantin, au service de ce système qui le forme et le déforme, tout comme le paysage y est construit et déconstruit ". Zones d’entraînement et salles de classe offrent une vision de lieux désincarnés, dans lesquels l’absence de tout mouvement, de toute action renforce l’impression d’étrangeté, d’incongruité et de malaise face à des représentations du pouvoir et du contrôle comme dépouillées de leurs fonctions.

Elisa Larvego (1984, Switzerland and France) is a graduate of Geneva University of Art and Design (HEAD).
Her series Sur le terrain documents the military training camps of Mexico, where both the bodies of the trainees and of the enemies are similarily considered abstractly, in the pursuit of absolute control by the government. Classrooms and training zones are here depicted as disembodied places where control is exerted upon bodies, population and, most importantly, land.







YANN MINGARD   (1973, Suisse)   www.yannmingard.ch

D’abord horticulteur-paysagiste, Yann Mingard suit les cours de l’École Supérieure d’Arts Visuels de Genève (aujourd’hui HEAD), puis poursuit une formation supérieure en photographie à l’École d’arts appliqués de Vevey (CEPV). Son projet photographique Deposit, toujours en cours, témoigne de la volonté de conservation d’un patrimoine donné : " Les pays occidentaux, tels que la Suisse, ont une tradition de conservation par le biais des banques, des coffres-forts et du secret bancaire. Il est intéressant de voir que depuis peu, cette habitude a eu tendance à se développer dans d’autres domaines ".

Dépôts de graines, de sang, de sperme ou de cellules souches, avancées prodigieuses dans les moyens de conservation (cryogénisation, culture in vitro) : tous les moyens sont mis en œuvre pour prévenir, protéger et conserver, jouant parfois des limites imposées par des questionnements éthiques et des craintes de la société contemporaine. Crainte de la perte, volonté de conservation et de protection se retrouvent de manière identique dans le domaine informatique : le gigantisme des bases de données ou le développement de techniques de sauvegarde extrêmement sophistiquées côtoient simultanément l’utilisation d’ordinateurs comme moyens de surveillance et de contrôle. Dans cette optique, Yann Mingard crée des séries thématiques ayant trait à la conservation d’un patrimoine spécifique – humain, animal, végétal, culturel, sécuritaire ou technologique.

Yann Mingard (1973, Switzerland) studied art at the School of Fine Art in Geneva (ESAV, now HEAD) and photography at the École d’arts appliqués de Vevey (CEPV).
His ongoing work Deposit engages with the conservation of genetic patrimony: seeds, stem cells, both human and animal sperm or bodies, but also with the conservation of data. The obsession for security and conservation – both on the individual and social scale – derive both from the apprehension of the disaster to come (mass extinction of species or genetic illnesses for instance) and the anticipation of a fantasised future (transhumanism).







ANNE-JULIE RACCOURSIER   (1974, Suisse)

Anne-Julie Raccoursier est diplômée de l’École Supérieure d’Art Visuel de Genève (ESAV) et du California Institute of the Arts (Master of Fine Arts in Critical Studies). Crazy Horse est la traduction anglaise du nom d’un grand chef amérindien de langue lakhota - Thašunka Witko (1839 - 1877) - dont le nom désigne la capacité à demeurer indompté. Crazy Horse est également la contraction du nom d’un cabaret parisien, le fameux Crazy Horse Saloon devenu célèbre pour ses chorégraphies sophistiquées de corps à peine habillés de jeux de lumière. Avec un tel titre, Anne-Julie Raccoursier dessine ici un réseau symbolique complexe où la folie comme instrument d’indépendance et où la résistance amérindienne donne son nom au spectacle de corps féminins dénudés.

Crazy Horse est enfin et surtout le titre que l’artiste donne à l’œuvre vidéographique présentant deux chevaux de course en rééducation physique et psychique, l’un sur un tapis de course, l’autre sous une lampe de solarium. Avec le titre " crazy " (fou), ces analogies non explicites entre l’animal et l’homme fondent la dramaturgie d’une œuvre où convergent domestication et divertissement, sport et traumatisme mental comme autant d’évocations qui font vaciller les représentations collectives de l’efficacité et de la domination.
D'après un texte de Julien Fronsacq.

Anne-Julie Raccoursier (1974, Switzerland) is a graduate of the École Supérieure d’Art Visuel de Genève (ESAV) and of the California Institute of the Arts (Master of Fine Arts in Critical Studies).
Her video installation Crazy Horse, whose title refers both to the name of an Amerindian Chief and a Parisian cabaret, weaves a complex network of symbols where craziness becomes a tool for resistance to taming and domination. The videos present two horses in a physical and psychological rehabilitation center, drawing strong analogies between man and animal and challenging the collective representations of efficiency and domination.






VIRGINIE REBETEZ   (1979, Suisse)   www.virginierebetez.com

Diplômée en photographie de l’École supérieure d’arts appliqués de Vevey (CEPV) et de la Gerrit Rietveld Academie d’Amsterdam, Virginie Rebetez mène un travail photographique qui se rapproche, selon ses termes, d’une enquête archéologique. Craintes de la perte, de la disparition et de l’absence fournissent ainsi à l’artiste un point de départ pour investiguer les domaines de l’intime, convoquant un réel en proie, cependant, aux potentialités de sa fictionalisation.

Avec la série Flirting with Charon (2008-2009), la photographe pénètre dans les intérieurs de personnes isolées socialement, récemment décédées, où elle se met en scène par le biais d’actions et de gestes du quotidien : dormir, regarder la télévision ou passer des habits deviennent ainsi les moyens de " m’approprier un souvenir n’ayant pas d’héritiers ". D’abord pensée sous forme de livres – 6, pour les 6 maisons visitées –, la série offre une lecture complexe, se développant à plusieurs niveaux : la mort de personnes isolées socialement, la présence de l’artiste comme " lien fictionnel " ou la question de l’identité permettent ainsi de créer des passerelles entre mémoire et réel, archives et fictions en plaçant au centre de l’œuvre les questionnements de l’artiste : " Ces séries de photographies sont mes propres archives; une collection et une classification de souvenirs en voie de disparition. Ces fragments de vie n’ont pas pour but de recréer une histoire. Ils donnent existence à des lieux intimes et clos dans lesquels je me suis permis d’entrer. "

Virginie Rebetez (1979, Switzerland) is a graduate of the École supérieure d’arts appliqués de Vevey (CEPV) and the Gerrit Rietveld Academy, Amsterdam.
Her photographic works operates in a way close to an archeological investigation. Loss, disparition and absence are the departure points to works engaging with intimacy, between documentation and inquiry, always on the verge of fiction. In Flirting with Charon, she stages herself in daily activities in the homes of recently deceased people, offering a complex network of meaning: the death of secluded people, the presence of the artist as " fictional link ", the construction of new memories and the issue of identity.

 



Virginie Otth, de la série en cours Fake Memory

PROJECTION - KINETOPHONE 4

Jeudi 31 mai 2012, 21h, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Le temps d'un début de soirée, Kinétophone offre à un-e photographe et un-e musicien-ne de dialoguer brièvement autour des images et du son. Virginie Otth est membre d'honneur de NEAR.

Virginie Otth & François Thuillard. Fake Memory - Fake Dreams
www.presque-rien.net
www.electronic-quest.com
Virginie Otth présente FAKE MEMORY, petits arrangements avec la mémoire, FAKE DREAMS, petits arrangements avec les envies.
Avec un bruit photographique, les clics et les flashes, une basse punk, des chuchotements sur le temps, les amours et les listes qui se perdent. En collaboration avec François Thuillard. Prière de voir la vidéo ci-dessous.

Carte postale éditée pour Kinétophone 4 : pdf

Concept et organisation : David Gagnebin-de Bons, comité de NEAR

Kinétophone, un événement proposé par NEAR, en collaboration avec Le Bourg, café-théâtre géré par l'association du Salopard.






Virginie Otth, Fake Memory - Kinétophone 4, Le Bourg, Lausanne, 31.05.2012, 12'

PROJECTION - KINETOPHONE 4

Thursday, May 31, 2012, 9 PM, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Images projection and music creation

Kinetophone 4 : Virginie Otth & François Thuillard. Fake Memory - Fake Dreams

Kinetophone brings together photographers and musicians. Each duo is offered a creative platform to experiment with sound and projection. Combining various outlooks, these sonic projections offer – to artists and audiences alike – an opportunity to rediscover artistic media in a “live” dimension, where the notion of temporality plays an essential role. In the shape of clashes, response, rhythm, storytelling or a meditative experience, the ephemeral but complex dialogue between image and music will make for a unique evening, to be shared in the dark.

View postcard edited for Kinétophone 4 : pdf

Concept and organisation: David Gagnebin-de Bons, committee of NEAR

KINETOPHONE is a recurring event by NEAR, in collaboration with Le Bourg, Café-théâtre managed by Association du Salopard.




NEAR BY NIGHT
Cliquez SVP sur l'image pour voir la projection en plein écran

NEAR BY NIGHT 4
Projection de photographies, Zinéma, Lausanne, 24.05.2012, 21h-23h
www.zinema.ch

Avec : Graziela Antonini, Clovis Baechtold, Julien Barras, Emmanuelle Bayart, Clémentine Bossard, Marion Burnier, Sarah Carp, Françoise et Daniel Cartier, David Gagnebin-de Bons, Sandra Garrido Campos, Roberto Greco, Julien Heimann, Aline Henchoz, Jessica Jurenak, Anne-Sophie Küch, Thierry Kupferschmid, Anne-Laure Lechat, Olivier Lovey, Brigitte Lustenberger, Anna Meschiari, Murielle Michetti, Gian Paolo Minelli, Cyril Porchet, Nicolas Raufaste, Virginie Rebetez, Maya Rochat, Laura Sanna, Fabian Unternährer, Anaëlle Weill.

Sélection musicale : Pascal Lopinat

Une trentaine de photographes participent à la quatrième édition de NEAR BY NIGHT, avec plus de 400 images. Dans la lignée des premières éditions, cette soirée est une opportunité unique de découvrir un libre choix des derniers travaux des artistes présentés par NEAR, souvent en avant-première ou encore en work in progress.
NEAR BY NIGHT est aussi une occasion privilégiée de rencontrer les photographes.

Direction artistique : Noémie Richard, comité de NEAR.

Evénement organisé en collaboration avec le Zinéma.

Plan d'accès : lien

Zinema   NEAR



NEAR BY NIGHT
Please click on center of image to see slideshow in full screen

NEAR BY NIGHT 4
Projection of photographs, Zinema, Lausanne, 24.05.2012, 9 -11 PM
www.zinema.ch

With : Graziela Antonini, Clovis Baechtold, Julien Barras, Emmanuelle Bayart, Clémentine Bossard, Marion Burnier, Sarah Carp, Françoise & Daniel Cartier, David Gagnebin-de Bons, Sandra Garrido Campos, Roberto Greco, Julien Heimann, Aline Henchoz, Jessica Jurenak, Anne-Sophie Küch, Thierry Kupferschmid, Anne-Laure Lechat, Olivier Lovey, Brigitte Lustenberger, Anna Meschiari, Murielle Michetti, Gian Paolo Minelli, Cyril Porchet, Nicolas Raufaste, Virginie Rebetez, Maya Rochat, Laura Sanna, Fabian Unternährer, Anaëlle Weill.

Music : Pascal Lopinat

The forth edition of NEAR BY NIGHT will take place this spring at the Zinema with thirty artists and more than 400 images. Held twice a year by the association NEAR, these events are a unique opportunity to discover the latest series or works in progress by contemporary photographers. Young talents as well as renowned artists will present recent, sometimes never shown, images.
NEAR BY NIGHT is also a privileged moment to meet the photographers.

Artistic director : Noémie Richard, committee of NEAR.

An event organised with Zinema.

Map : link




Carine Roth, Sans titre, 2012. © C. Roth / Realeyes

PROJECTION - KINETOPHONE 3

Jeudi 8 mars 2012, 21h-21h30, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Création musicale et projection d'images

Kinétophone 3 : Quelques minutes de ton temps
Carine Roth et Daniel Symons proposent une invitation à un voyage expérimental et intuitif – tant sonore que visuel – qui traverse recyclage et création. Une séquence d’images, quasi aléatoire, qu’une réponse improvisée de sons accompagne ou contredit. C’est selon. Au privilège des sens plutôt que du sens.
Carine Roth est membre de NEAR (www.realeyes.ch)

Carte postale éditée pour Kinétophone 3 : pdf

Concept des soirées Kinétophone au Bourg
Le temps d'un début de soirée, pendant 20 à 45 minutes, Kinétophone propose à un-e photographe et un-e musicien-ne de dialoguer autour des images et du son.
Deux artistes sont appelés à créer ensemble un événement bref et unique où les médiums voient leur sens et leurs possibilités augmentés par la présence de l'un à l'autre.
Loin du simple diaporama, il s'agit plutôt de générer une expérience visuelle et sonore basée sur les jeux de rythme, la répétition et l'apparition d'une troisième image ou d'un troisième son qui justement découle de cette collaboration.
Ce travail éphémère permet au spectateur qui le désire de s'immerger dans un état trop souvent négligé où regarder la photographie et entendre captent toute son attention.
Ce type de présentation donne au photographe et au musicien la liberté d'exhumer ou de redécouvrir des pratiques personnelles négligées dans leur propre travail, d'opérer le mélange et de réouvrir des champs de recherche à partir d'images ou de sons parfois oubliés ou inadéquats dans d'autres contextes.
Il s'agit d'un événement performatif à dimension expérimentale qui propose une alternative au diaporama traditionnel et à l'exposition physique des images.

Kinétophone, un événement proposé par NEAR, en collaboration avec Le Bourg, café-théâtre géré par l'association du Salopard.






Carine Roth, Sans titre, 2012. © C. Roth / Realeyes

PROJECTION - KINETOPHONE 3

Thursday, March 8, 2012, 9 PM, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Images projection and music creation

Kinetophone 3 : " Quelques minutes de ton temps (A few minutes of your time) " by Carine Roth and Daniel Symons

Kinetophone brings together photographers and musicians. Each duo is offered a creative platform to experiment with sound and projection. Combining various outlooks, these sonic projections offer – to artists and audiences alike – an opportunity to rediscover artistic media in a “live” dimension, where the notion of temporality plays an essential role. In the shape of clashes, response, rhythm, storytelling or a meditative experience, the ephemeral but complex dialogue between image and music will make for a unique evening, to be shared in the dark.

View postcard edited for Kinétophone 3 : pdf

Concept and organisation: David Gagnebin-de Bons, committee of NEAR

KINETOPHONE is a recurring event by NEAR, in collaboration with Le Bourg, Café-théâtre managed by Association du Salopard.





Carine Roth, Ohne Titel, 2012. © C. Roth / Realeyes

PROJEKTION - KINETOPHONE 3 - Carine Roth und Daniel Symons : "Quelques minutes de ton temps"

Donnerstag, 8. März, 2012, 21 Uhr, Le Bourg, Lausanne, www.le-bourg.ch

Fotografie und Musik : Zusammenarbeit von Fotografin und Musiker organisiert von David Gagnebin-de Bons, Komitee NEAR
Carine Roth, Fotografin, ist Mitglieder von NEAR (www.realeyes.ch)

Postkart für Kinétophone 3 sehen : pdf




Stanley Greene, Groznyï, Tchétchénie, janvier 1995, de la série Open Wound,
1994-2003. Courtesy Noor Images, www.noorimages.com © Stanley Greene

Rencontre avec le célèbre reporter Stanley Greene autour du livre Black Passport +++ Conférence   

Aula, Ecole de photographie, CEPV, Avenue Nestlé 1, Vevey, jeudi 2 février 2012, 18h30, www.cepv.ch

Conférence exceptionnelle en anglais organisée par NEAR en collaboration avec l'Ecole supérieure d'arts appliqués de Vevey (CEPV).

Stanley Greene, né en 1949 à Harlem, New York, est un photoreporter de renommée internationale, basé à Paris et à New York. Il est membre fondateur de l'agence Noor Images en 2007.
Il a photographié la chute du mur de Berlin en 1989, le génocide au Rwanda en 1994, les guerres et la pauvreté en Afrique, en ex-Union Soviétique, en Amérique centrale, en Asie et au Moyen-Orient, ainsi que les effets de l'ouragan Katrina aux Etats-Unis en 2005.
Son travail photographique le plus connu porte sur la seconde guerre en Tchétchénie, publié en 2004 dans l'ouvrage Open Wound / Plaie à vif : Tchétchénie 1994-2003.
Il a publié plusieurs livres, dont récemment Black Passport (2009), Chalk Lines. The Caucasus (2007) et Katrina. An Unnatural Disaster (2006), avec les photographes Thomas Dworzak, Kadir van Lohuizen et Paolo Pellegrin.
Il a reçu, entre autres, le prix Albert Kahn 2011, le prix W. Eugene Smith et le fameux World Press, qui lui a été décerné cinq fois.

Agence Noor Images : www.noorimages.com/stanleygreene

La conférence est organisée par Nassim Daghighian, présidente de NEAR, en collaboration avec la section de photographie de l'Ecole supérieure d'arts appliqués, CEPV, qui accueille Stanley Greene dans le cadre d'un workshop d'une semaine en Formation supérieure.

Remerciements à Léonore Veya, responsable de la section photographie, et Nicolas Savary, responsable de la Formation supérieure en photographie, tous deux membres d'honneur de NEAR.

Entrée libre dans la limite des places disponibles




Stanley Greene, Road side explosion, Kirkouk, Iraq, April 2004
Courtesy Noor Images, www.noorimages.com © Stanley Greene

Discussion with famous photoreporter Stanley Greene about the book Black Passport +++ Meeting     

Aula, School of Photography, CEPV, Avenue Nestlé 1, Vevey, Thursday, February 2, 2012, 6:30 PM, www.cepv.ch

Exceptional meeting with the famous american photoreporter Stanley Greene, in collaboration with the School of Photography in Vevey.

Greene was born in New York in 1949, and as a teenager was a member of the Black Panthers, an anti-Vietnam War activist and a founding member of SF Camerawork, an exhibition space for avant-garde photography.
He studied at the School of Visual Arts in New York, and at the Image Works in Cambridge, Massachusetts. An encounter with W. Eugene Smith turned his energies to photojournalism and began photographing for magazines, as well as working as temporary staff photographer for the New York Newsday. In 1986 he moved to Paris and by chance he was on hand to record the fall of the Berlin Wall, which made him a much-sought-after photojournalist.
While working for the Paris-based photo agency Agence Vu in October 1993, he was trapped and almost killed in the White House in Moscow during a coup attempt against President Boris Yeltsin. He has covered the war-torn countries Nagorno-Karabakh, Iraq, Somalia, Croatia, Kashmir, and Lebanon. In 2007, Stanley Greene co-founded NOOR together with nine fellow photographers, a photo agency whose aim is to produce independent in-depth visual reports. In 2009 he published Black Passport, his biography as a war-photographer.

More images on Noor Images website : www.noorimages.com/stanleygreene

Event organized by Nassim Daghighian, president of NEAR, in collaboration with the School of Photography in Vevey (CEPV).

Free entrance, subject to availability.




Stanley Greene, Tyr, Liban, août 2006. Des cadavres de Cana sur un parking, en
attente d'être enterrés après les bombardements © Stanley Greene
Courtesy Noor Images, www.noorimages.com


Begegnung mit Stanley Greene +++ Konferenz
Donnerstag, 2. Februar 2012, 18h30 in der Aula der Fotoschule, CEPV, Avenue Nestlé 1, Vevey
www.cepv.ch

Konferenz organisiert durch NEAR, in Zusammenarbeit mit der Fotoschule Ecole supérieure d’arts appliqués de Vevey (CEPV)

Agence Noor Images : www.noorimages.com/stanleygreene



ACTIVITÉS PASSÉES - 2011 / PAST ACTIVITIES - 2011


Programme 2011 of NEAR, please click on center of image or download : pdf
Programme 2011 de NEAR, cliquez svp au centre de l'image ou téléchargez : pdf


NEAR +++ programme 2011

En 2011, NEAR a renforcé et développé ses collaborations avec plusieurs partenaires, notamment avec ses membres collectifs tels que le CPG, Centre de la Photographie Genève, et le Musée de l'Elysée à Lausanne. Cette année encore, l'association organisa des soirées de projections, une table ronde et une lecture de portfolios. La micro-édition d'une affiche ainsi que les nouvelles soirées KINETOPHONE au café-théâtre Le Bourg, Lausanne, complétèrent le programme.



Avec le soutien de / With the support of

   





Nicole Hametner, Montchoisi, été 2010

LECTURE DE PORTFOLIOS

Samedi 10 décembre, Lausanne, 11h-18h

Rencontre avec des professionnels de l'image destinée aux photographes de NEAR :

- William A. Ewing, curateur, Thames & Hudson International, www.thamesandhudson.com ;

- Lady Elena Ochoa Foster, directrice, Ivorypress, Madrid/Londres, www.ivorypress.com ;

- Martin Gasser, conservateur, Fotostiftung Schweiz, Winterthour, www.fotostiftung.ch ;

- Lars Willumeit, rédacteur photo, DU magazine, Zurich, www.du-magazin.com.

Neuf membres de NEAR pourront rencontrer des professionnels de la photographie et de l'art contemporain.

Deux rendez-vous de 30 minutes avec deux invités par entretien permettront à chaque photographe de discuter avec les quatre personnalités présentes.

Ces lectures de portfolios offrent l'opportunité de non seulement recevoir des conseils sur un travail en cours ou un projet d'édition, mais également de créer des contacts professionnels débouchant parfois sur des projets…

Organisation : Nassim Daghighian, présidente de NEAR





Lisa Roehrich, film n°7, de la série Limbo, 2010, projection

KINÉTOPHONE 2 +++ projection
Le Bourg, Lausanne, jeudi 1er décembre 2011, 21h à 22h
www.le-bourg.ch

Pour sa deuxième présentation au Bourg, NEAR propose une programmation de vidéos courtes. 
De plus en plus de photographes utilisent la vidéo de façon complémentaire, indépendante ou supplétive à la fixité des images. L'accès facilité aux technologies du film leur permet d'explorer, parfois avec une liberté différente de celle présente dans leur travail photographique, une écriture renouvelée du monde en image et en son.
Ce programme bref, de films courts, nous permet de circuler du documentaire à la performance et du portrait à l'auto-fiction, tout en révélant la multiplicité des approches visuelles, des rythmes et des sons qui les accompagnent ou les déterminent.

Programme  :

Victor de Castro, Duna: Back to where I belong, 2'

Lisa Roehrich, Limbo, 1'

Michael Blaser, Der Parkplatz, 1'10''

Nicolas Haeni, Sundays Nights, 2'38''

Elisa Larvego, Len and Tony's ruin, 8'30''

Thierry Kupferschmidt, Solitary Fights II, IV, V, 5'20''

Aline d'Auria et Francesco Giudici, The Princess' White Horse, 4'03''

Lisa Roehrich, Limbo, 2'

Michael Blaser, Kleiner Vogel flieg, 3'

Victor de Castro, The Twins, the Moon, the Black Presence, Fire and the Night, 9'40''

Lisa Roehrich, Limbo, 1'

et d'autres invités...

Organisation : NEAR et l'association du Salopard.

Direction artistique : David Gagnebin-de Bons, comité de NEAR.





Maya Rochat et Cédric de Chasse, Testosteronik est la chute de la femme α, 2011

KINETOPHONE 1 +++ projection
Le Bourg, Lausanne, jeudi 29 septembre, 21h-22h
www.le-bourg.ch

KINETOPHONE, un événement proposé par NEAR, en collaboration avec Le Bourg, café-théâtre géré par l'association du Salopard.

Kinétophone, propose une plate-forme d'expérimentation autour de la projection sonore à un duo inédit formé d'un-e musicien-ne et un-e photographe de NEAR.
Diversité des démarches et des tendances, la projection est un moyen de redécouvrir, pour les artistes et pour le public, les médiums dans une dimension " live " où la temporalité joue un rôle déterminant.
Réponse, conflit, rythme, narration ou expérience méditative, le dialogue éphémère et complexe entre musique et image s'offre aux spectateurs lors d'un début de soirée unique, à vivre ensemble en salle obscure.


Voir un bref extrait de l'événement Kinétophone 1

Kinétophone 1 :

Cédric Rochat & Maya de Chasse présentent " Testosteronik est la chute de la femme α "

Show visuel et sonore collages ludiques-lugubres demi-perchés neopop trash cool pimp buz electro pim-pop bref viens !
Plus d'images : lien

Concept et organisation : David Gagnebin-de Bons, comité de NEAR, david @ near.li

Partenaires : Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros




Maya Rochat et Cédric de Chasse, Testosteronik est la chute de la femme α, 2011

KINETOPHONE 1 +++ sound projection
Le Bourg, Lausanne, Thursday 29th September, 9-10 PM
www.le-bourg.ch

KINETOPHONE, a recurring event by NEAR, in collaboration with Le Bourg, Café-théâtre managed by Association du Salopard.

Kinetophone brings together photographers from NEAR and musicians. Each duo is offered a creative platform to experiment with sound and projection.
Combining various outlooks, these sonic projections offer – to artists and audiences alike – an opportunity to rediscover artistic media in a “live” dimension, where the notion of temporality plays an essential role.
In the shape of clashes, response, rhythm, storytelling or a meditative experience, the ephemeral but complex dialogue between image and music will make for a unique evening, to be shared in the dark.


To see a short excerpt of the event Kinetophone 1

Kinetophone 1:

Cédric Rochat & Maya de Chasse present "Testosternonik est la chute de la femme α" (“Testosternonik is the fall of the α female”)

Sonic visual lugubrofun aerial neopop trash cool pimp buz electro pim-pop collage show, whatever, just show up!
More images : link

Concept and organisation: David Gagnebin-de Bons, committee of NEAR

With the help of : Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros





Teresa Hubbard / Alexander Birchler, Dead Cat on Movie Mountain, Sunrise, 2011,
c-print digital, 110x139 cm. Courtesy Tanya Bonakdar Gallery, New York


UNDER INFLUENCE +++ table ronde de NEAR

Samedi 27 août, 15h-17h, Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

Table ronde autour des relations entre photographie, cinéma et art contemporain (discussions en français et anglais)

Intervenants :

Alexander Birchler, artiste suisse, enseignant à la Milton Avery Graduate School of the Arts, New York, vit à Austin.
Collabore avec Teresa Hubbard depuis 1990.

Emilie Bujes, curatrice indépendante et co-curatrice au CAC - Genève, programmatrice de films et vidéos, vit à Genève et Berlin

Eva Leitolf, artiste allemande, enseigne à l'Université GH, Essen et à l'Ecole supérieure d'arts appliqués, Vevey, vit à Wiesenfelden

Barbara Le Maître, maître de conférence, Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel, Université Sorbonne Nouvelle, Paris

Philippe-Alain Michaud, historien de l’art et théoricien, conservateur chargé de la collection des films, Centre Pompidou, Paris

Modération :

Laurent Guido, chercheur et professeur associé, président de la Section d’histoire et esthétique du cinéma, Université de Lausanne


Evénement organisé en collaboration avec le Musée de l'Elysée, dans le cadre de l'exposition Fellini. la Grande parade.

Entrés dans l'art souvent de manière indirecte, accidentelle ou détournée, photographie et cinéma en sont devenus des acteurs majeurs tout en transformant parfois significativement leurs propres pratiques au contact des arts pastiques et de leurs institutions.
Under Influence propose d'aborder ces trafics d'influence qui traversent les rapports entre photographie, cinéma et art contemporain, qu'il s'agisse des pratiques mêmes ou de leur inscription dans un contexte institutionnel.
Bien que photographie et cinéma entretiennent des rapports souvent distincts avec l'art contemporain, certaines problématiques leur sont proches ou communes. Parmi elles : l'irruption de la notion d'image dans les pratiques de nombreux artistes, qu'ils utilisent photographie, vidéo ou cinéma ; la dématérialisation des media et des procédés de production ; la "muséalisation" et la théâtralisation des dispositifs d'exposition (photo-tableau, installations vidéo, black box, loops) ; l'éclatement de canaux de diffusion auparavant très étanches et l'explosion connexe des formats possibles (par exemple, les films projetés au cinéma versus présentés dans le white cube du centre d’art contemporain, le reportage publié dans la presse écrite versus exposé dans les musées) ; l'art comme refuge et catalyseur de pratiques limitées par les moyens de diffusion traditionnels.

Concept et organisation : Danaé Panchaud, comité de NEAR, danae @ near.li

Entrée libre.

Dossier complet : pdf




Teresa Hubbard / Alexander Birchler, Dead Cat on Movie Mountain, Sunset, 2011,
c-print digital, 110x139 cm. Courtesy Tanya Bonakdar Gallery, New York


UNDER INFLUENCE +++ panel discussion by NEAR

Saturday, August 27, 3 to 5 PM, at the Musée de l’Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

Panel discussion around the relationships between photography, cinema and contemporary art (talk in English and French)

Speakers :

Alexander Birchler, Swiss artist, faculty member at Milton Avery Graduate School of the Arts - Bard College, New York, lives in Austin.
Collaborates with Teresa Hubbard since 1990.

Emilie Bujes, independant curator and curator at Geneva’s Contemporary Art Center, lives in Berlin and Geneva

Eva Leitolf, German artist, teaches at University GH, Essen, and School of Photography, Vevey, lives in Wiesenfelden, Germany

Barbara Le Maître, faculty member at Research Institute in Cinema and Audiovisual Studies (IRCAV), Université Sorbonne Nouvelle, Paris

Philippe-Alain Michaud, art historian, curator in charge of the film collection, Centre Pompidou, Paris

Moderator :

Laurent Guido, associated professor and president of the Department of Film History and Aesthetics, University of Lausanne

Having entered in the visuel arts often in indirect or accidental ways, photography and cinema have now become influential actors of the field, and in doing so have, sometimes signficantly, transformed their own practices through contact with the visual arts and their institutions.
Under Influence proposes to address the “traffic of influence” at work in the relationship between photography, cinema and contemporary art, be it from the perspective of the practices themselves, or of their inscription in an institutional context.
While photography’s and cinema’s relationships with contemporary art often remain distinct, there is a commonality, or proximity, of topics and issues. Among them would be the questions raised by the irruption of the idea of image itself within the practices of artists using (or not) photography, video or film, but also the dematerialisation of media and of production processes; the “musealization” and theatralization of exhibition displays (“photo-tableau”, video installations, black boxes, loops) ; the break-up of dissemination channels that were previously almost hermetic and the connate explosion of the possibility of formats (for instance cinema in the theater vs. in the contemporary art institution’s white cube, photojournalism published in mass media vs. exhibited in the museum); but also art as a refuge and catalyst of practices that were, this far, limited by the traditional means of dispersion.

This event is organized in collaboration with Musée de l'Elysée during its exhibition Fellini. la Grande parade.

Concept and organization : Danaé Panchaud, committee of NEAR, danae @ near.li

Free access.




Chrisitan Lutz, de la série Tropical Gift, oil and gas in Nigeria, 2010

NEAR BY NIGHT 3 - SOUS (HAUTE) TENSION
+++ soirée de projection des photographes de NEAR

Vendredi 18 mars 2011, salle de conférence du BAC Bâtiment d'Art Contemporain, rue des Bains 28, Genève

Avec : Anoush Abrar, Graziella Antonini, Aline d’Auria, Yannic Bartolozzi, Federico Berardi, Aurélien Bergot, Mathieu Bernard-Reymond, Clémentine Bossard, Matthias Bruggmann, Matthieu Gafsou, Nicole Hametner, Florian Joye, Alban Kakulya, Thierry Kupferschmid, Elisa Larvego, Pierre Le Tulzo, Catherine Leutenegger, Christian Lutz, Gian Paolo Minelli, Virginie Otth, Danaé Panchaud, Maya Rochat, Carine Roth, Nicolas Savary, Dom Smaz.

Direction artistique : Nathalie Herschdorfer

Sélection musicale : Modeste, www.sthlm.ch

En collaboration avec le CPG, www.centrephotogeneve.ch

Evénement organisé en collaboration avec le CPG - Centre de la Photographie Genève
Le CPG lance un nouveau programme de Photo Talks avec une rencontre avec l'artiste canadien Iain Baxter&, le 18 mars à 18h15, à l'occasion de l'exposition Walking, Driving, Wondering (18 mars au 14 mai). La conversation aura lieu entre l'artiste Iain Baxter& ; Joerg Bader, Directeur du CPG ; Sarah Girard, photographe, comité du CPG ; et Aurélien Bergot, photographe, Président de l'association du CPG. Cette rencontre est suivie de la projection produite par NEAR présentant des images récentes de ses membres. Il s'agit de la troisième édition d'une série de projections initiée en 2009 par Danaé Panchaud et intitulée NEAR BY NIGHT. Une soirée de rencontres et de découvertes de photographies contemporaines souvent inédites...

SOUS (HAUTE) TENSION
" Nombreux sont les artistes aujourd’hui à offrir un traitement distancié, créatif, ambigu du documentaire. La gamme des positions est large : parcourir des lieux marqués par la violence ou dont la tension est latente ; rencontrer des gens confrontés à la peine, au tourment ; observer des visages et des corps qui traduisent une certaine résistance.
Les travaux réunis s’inscrivent dans une réflexion plus large sur la photographie contemporaine, et notamment sur la vocation controversée de l’image à se constituer comme témoignage, comme trace tangible et comme mémoire de la réalité. Ces images parlent de désordre et de résistance. Il existe aujourd’hui un immense répertoire d’images. Même si elles ne peuvent rendre compte de toute la réalité à laquelle elles renvoient, elles n’en accomplissent pas moins une fonction vitale. Elles nous incitent à réfléchir, à prêter attention, à examiner les tensions qu’elles représentent. Laissons les images – celles qui abordent des sujets graves, des sujets émouvants – nous hanter. "
Nathalie Herschdorfer

Direction artistique par Nathalie Herschdorfer
Nathalie Herschdorfer, commissaire d’exposition et historienne de l’art, s’est spécialisée dans la photographie. Directrice du festival de photographie Alt. +1000 (Suisse), commissaire d’exposition auprès de la Foundation for the Exhibition of Photography (FEP, Minneapolis, Paris, Lausanne), elle a occupé le poste de conservatrice au Musée de l’Elysée pendant douze ans. Ses nombreuses expositions l’ont menée à collaborer avec des photographes renommés (Leonard Freed, Ray K. Metzker, Valérie Belin, etc.) et des musées prestigieux (le Kunsthaus à Zurich, le Jeu de Paume à Paris, le Museo Nacional Reina Sofía à Madrid, la Fondation Aperture à New York, etc.). Parmi ses projets, on compte plusieurs expositions collectives de photographie contemporaine (Teen City, l’aventure adolescente ; Faire Face, la mort du portrait ; reGeneration, photographes de demain). La dernière en date, intitulée AfterDark, réunit quinze photographes et vidéastes de Suisse à la Filature de Mulhouse. Nathalie Herschdorfer est l’auteur du livre Afterwards: Contemporary Photography Confronting the Past, à paraître chez Thames & Hudson, Londres/Paris/New York en septembre 2011. Actuellement, elle travaille sur un dictionnaire de la photographie, une rétrospective consacrée au photographe Stéphane Couturier et une grande exposition de photographie de mode, deux projets produits par FEP et destinés à circuler en Europe et en Amérique du Nord dès 2012.
Nathalie Herschdorfer est membre d'honneur de NEAR.
Sa page personnelle : lien

Programme:
18h15 : Photo Talk 2. Conversation entre l'artiste Iain Baxter& ; Joerg Bader, Directeur du CPG ; Sarah Girard, photographe, comité du                CPG ; Aurélien Bergot, photographe, Président de l'association du CPG.
19h-22h : Apéritif et projection NEAR BY NIGHT 3
Plan d'accès au BAC : lien




Cliquez au centre pour voir la projection / Click on center of image to see slideshow

NEAR BY NIGHT 3 - (HIGH) TENSION +++ projections by the photographers of NEAR

Friday, March 18, 2011, conference room, BAC - Building of Contemporary Art, rue des Bains 28, Geneva

With : Anoush Abrar, Graziella Antonini, Aline d’Auria, Yannic Bartolozzi, Federico Berardi, Aurélien Bergot, Mathieu Bernard-Reymond, Clémentine Bossard, Matthias Bruggmann, Matthieu Gafsou, Nicole Hametner, Florian Joye, Alban Kakulya, Thierry Kupferschmid, Elisa Larvego, Pierre Le Tulzo, Catherine Leutenegger, Christian Lutz, Gian Paolo Minelli, Virginie Otth, Danaé Panchaud, Maya Rochat, Carine Roth, Nicolas Savary, Dom Smaz.

Artistic direction : Nathalie Herschdorfer

Music selection : Modeste, www.sthlm.ch

In collaboration with CPG, www.centrephotogeneve.ch

Event organised in collaboration with CPG - Center of Photography Geneva
After the opening of exhibition titled Walking, Driving, Wondering (18.3.-14.5.2011) with works of canadian artist Iain Baxter, the CPG - Center of Photography Geneva organizes a conference of this artist on March 18, at 6 PM, in the frame of a new program of Photo Talks. This meeting is followed by a projection produced by NEAR and presenting about 200 recent images created by its members. It is the third edition of a projection series initiated in 2009 by Danaé Panchaud (committee of NEAR) under the title of NEAR BY NIGHT. An event full of meetings and discoveries of contemporary photographs, some of them never shown...

(HIGH) TENSION
" Many artists today approach the documentary genre in a distanced, creative, ambivalent way. The array of stances is vast: visiting places scarred by violence or impregnated with tension; meeting people faced with sorrow or pain; studying faces and bodies that show forms of resistance.
The works gathered here take part in a wider reflection on contemporary photography, notably on the controversial vocation of images to act as witnesses of reality, as tangible traces, as “memory”. These images speak of chaos and resistance. There exists today an immense repertory of images. Even though they cannot render the whole of the reality they point to, they do however accomplish a vital task. They encourage us to reflect upon the tensions they represent, to pay attention and observe. Images that touch upon serious, emotional matter… Let us be haunted by them. "
Nathalie Herschdorfer

Artistic direction by Nathalie Herschdorfer
Nathalie Herschdorfer, curator and art historian, specializes in the history of photography. Director of the photography festival Alt. +1000 (Switzerland) and curator at the Foundation for the Exhibition of Photography (FEP, Minneapolis, Paris, Lausanne), Ms. Herschdorfer was previously a curator at the Musée de l’Elysée, Lausanne, Switzerland, where she worked for twelve years on major international exhibitions and their publications. She was a co-curator on Edward Steichen: Lives in Photography and Edward Steichen: In High Fashion, the Condé Nast Years and worked on major retrospectivesdedicated to photographers Leonard Freed and Ray K. Metzker.She regularly works with contemporary photographers at various stages of their careers. Amongher recent projects are mid-career retrospectives of the Frenchphotographer Valérie Belin and the Italianphotographer Carlo Valsecchi. Ms Herschdorfer co-curated the two editions of the international project, reGeneration: Tomorrow’s Photographers Today (2005 and 2010). Her last exhibition, called AfterDark and shown at La Filature in Mulhouse (France), features the work of 15 Swiss artists. In 2011, she completed work on a new book project: Afterwards: Contemporary Photography Confronting the Past, to be published by Thames & Hudson (London/Paris/New York) later this year. She currently works on a mid-career retrospective of Stéphane Couturier and a project dedicated to fashion photography. These two exhibitions, produced by FEP, will travel internationally in 2012-2013.
Nathalie Herschdorfer is member of honor of NEAR.
More about her : link

Program
6.15 pm:  Photo Talk 2. Conversation between artist Iain Baxter&; Joerg Bader, Director of CPG; Sarah Girard, photographer, committee                   of CPG; and Aurélien Bergot, photographer, President of association CPG
7-10 pm: drinks and NEAR BY NIGHT 3 projections
Access Map : link



ACTIVITÉS PASSÉES - 2010 / PAST ACTIVITIES - 2010


Sophie Huguenot, Sans titre, 2009, Polaroid

NEAR +++ programme 2010


En février, NEAR a collaboré à nouveau avec le Musée de l'Elysée (membre collectif de NEAR) dans le cadre du colloque lié à l'exposition Impressions en continu. Steidl, l'art du livre en proposant au public de découvrir des maquettes de livres et ouvrages publiés récemment par les photographes de NEAR (voir détails sur les activités passées → ARCHIVES).
NEAR édite au printemps une série de cinq cartes postales avec des images liées au thème de la montagne réalisées par les photographes de l'association, cartes à l'intention de nos partenaires et à usage promotionnel.
Suite au succès rencontré par l'événement de septembre 2009 à Standard/deluxe, Lausanne, une nouvelle soirée NEAR BY NIGHT est organisée le 7 mai afin de présenter une trentaine photographes de l'association sous forme de projection de près de 500 images lors d'un événement convivial et favorable aux échanges. NEAR BY NIGHT 2 est également présentée le 8 juillet à Imaginaid Galerie, Genève, en collaboration avec mc2.
Le samedi 26 juin à 15h, NEAR organise une table ronde de réflexion sur l'image photographique contemporaine au Musée de l'Elysée. L'invité d'honneur est le célèbre artiste catalan Joan Fontcuberta. Est également invitée la photographe Virginie Otth, membre d'honneur de NEAR. Radu Stern, responsable des programmes éducatifs au Musée de l'Elysée, est le modérateur.
Lors de la Nuit de l'Elysée, organisée à l'occasion des 25 ans du Musée de l'Elysée, NEAR a été invitée à proposer une présentation d'une partie de ses membres dans une brève projection. Pauline Martin est la curatrice de cette projection intitulée Helvéties.
En automne, les photographes de NEAR sont invités à participer à une lecture de portfolios qui aura lieu en présence de personnalités invitées par le comité, notamment l'un des membres d'honneur de l'association.
L'association organise et produit une importante exposition collective de photographie et vidéo en novembre 2010. A l'invitation de la Villa Dutoit au Petit-Saconnex, Genève, NEAR produit une exposition, Innuendo, dont la curatrice est Ariane Pollet, historienne de l'art membre de NEAR. Un catalogue réalisé avec le soutien de la Fondation Butticaz est publié à cette occasion.

Programme 2010 de NEAR : pdf   

Programm 2010 von NEAR (Deutsch)
: pdf

Avec le soutien de / With the support of

   





Annaïk Lou Pitteloud, de la série Curve of Pursuit, 2010, tirage Lambda, 75x100 cm

INNUENDO +++ exposition collective organisée par NEAR à l'invitation de la Villa Dutoit

Du 4 au 21 novembre 2010, Villa Dutoit, Petit-Saconnex, Genève, www.villadutoit.ch ; vernissage jeudi 4 novembre, 18h

Avec des photographies et des installations vidéo récentes, voire inédites de :

Dorothée Baumann, Mathieu Bernard-Reymond, Marion Burnier, Nicolas Delaroche, Lorenzo Menoud, Virginie Otth, Annaïk Lou Pitteloud.

Curatrice : Ariane Pollet

Innuendo : en anglais, le terme se réfère à une allusion oblique, une insinuation, une remarque à double sens...

" À rebours de la résistance occasionnée par la fiction dans le champ de la création contemporaine, cette exposition réunira, en novembre prochain, à la Villa Dutoit, sept artistes travaillant l'image fixe et animée, afin d'élaborer une réflexion sur la notion de fiction, perçue comme une construction de l'imagination et comme un jeu avec le réel ; sans toutefois prétendre aboutir à une quelconque définition. Il s'agit d'une proposition, d'une amorce à partir de laquelle les questions se feront plus nombreuses que les solutions. […] "
Ariane Pollet.

Visites en présence des artistes les week-ends. Visite commentée par la curatrice : mercredi 10 novembre, 16h
Finissage : dimanche 21 novembre, avec une lecture de Lorenzo Menoud à 17h, suivie d’un apéro festif.
Remerciements : Renée Furrer, responsable des expositions de la Villa Dutoit ; Lauro Foletti, assistant aux expositions.

Publication : le catalogue de Innuendo est pubié grâce à un don de la Fondation Butticaz, Lausanne ; graphisme : Linda Martinez.

Dossier de presse : pdf

Revue de presse : pdf




Annaïk Lou Pitteloud, Curve of Pursuit Series, 2010, Lambda print, 75x100 cm

INNUENDO +++ a collective exhibition by NEAR, on the invitation of Villa Dutoit

4th November - 21st November 2010, Villa Dutoit, Petit-Saconnex, Geneva, www.villadutoit.ch ; Opening : 4th November, 6pm

With recent photographs and video installations created by :

Dorothée Baumann, Mathieu Bernard-Reymond, Marion Burnier, Nicolas Delaroche, Lorenzo Menoud, Virginie Otth, Annaïk Lou Pitteloud

Curator : Ariane Pollet

Innuendo : oblique reference, insinuation, double-meaning.

" The role of fiction in contemporary creation has been met with a good deal of resistance... In November, seven artists working with fixed and animated images will be brought together at the Villa Dutoit around a reflection on the notion of fiction as a construction of the imagination and a play on reality. The ambition cannot be to come up with a precise definition ; the exhibition aims to act as a proposition, a trigger for further questions. "
Ariane Pollet

Artists will be present during weekends. Guided tour with curator : Wednesday, 10th November, 4pm
Closing event : Sunday, 21 November, with a lecture by Lorenzo Menoud, 5 PM, followed by drinks.


The catalogue of Innuendo is published thanks to Fondation Butticaz, Lausanne ; graphic design : Linda Martinez.

Press review : pdf




Annaïk Lou Pitteloud, aus der Serie Curve of Pursuit, 2010, Lambda Print, 75x100cm

INNUENDO +++ Kollektivausstellung organsiert durch NEAR

Vom 4. bis 21. November 2010, Villa Dutoit, Petit-Saconnex, Genf, www.villadutoit.ch ; Vernissage am Donnerstag, 4. November, 18 Uhr

Mit Fotografien und Videoinstallationen von :
Dorothée Baumann, Mathieu Bernard-Reymond, Marion Burnier, Nicolas Delaroche, Lorenzo Menoud, Virginie Otth. Annark Lou Pitteloud.

Kuratorin: Ariane Pollet, Kunsthistorikerin

Im Gegenzug zum existierenden Widerstand gegenüber der Fiktion im Bereich zeitgenössischen Schaffens, verbindet diese Ausstellung sieben KünstlerInnen, die  mit fixen und bewegten Bildern arbeiten, und damit Überlegungen rund um den Begriff der Fiktion erarbeiten. Diese, wahrgenommen als eine Konstruktion der Imagination, ist ein Spiel mit der Wirklichkeit, ohne jedoch den Anspruch zu erheben, sie zu definieren. Es sind Vorschläge, Zünder, die zu mehr Fragen als Antworten anregen.

Besuche der Austellung mit den Künstlern am Wochenende. Besuch der Austellung mit der Kuratorin am Mittwoch, 20. November, 16 Uhr
Finissage am Sontag, 21. November, um 17 Uhr.


Der Katalog der Austellung Innuendo wird mit Förderung der Fondation Butticaz (Lausanne) veröffentlicht. Graphik : Linda Martinez.

Innuendo in der Presse : pdf



Click on center of image to view Innuendo catalog in fullscreen
Cliquez sur l'image pour voir le catalogue d'Innuendo en plein écran



LES ARTISTES EXPOSÉS DANS INNUENDO / ARTISTS IN EXHIBITION INNUENDO


D.Baumann, Roue, de la série Don’t kill the crocodile, 2010


D.Baumann, Cadre, de la série Don’t kill the crocodile, 2010
Dorothée Baumann
" Chez Dorothée Baumann, l’immersion est constitutive de la démarche artistique. Grâce à son projet Don’t kill the crocodile, elle s’invite durant trois ans dans un laboratoire de recherche fondamentale. Cette expérience permet à l’artiste de se confronter au monde scientifique, dans un temps et un lieu déterminés. Cette rencontre est le seul point d’ancrage entre le monde de l’art et de la science. Ensuite, chacun explore son domaine d’investigation propre, de manière autonome, sans se soucier des préoccupations respectives. Dans une tentative de mettre en valeur les spécificités de ces champs de connaissances, elle réussit par son regard à transformer le laboratoire en atelier, sans chercher à réconcilier la création artistique et l’innovation technoscientifique. Elle essaie, par le décalage, et la narration de mettre en balance la force de la science avec les références artistiques. Au gré des coïncidences du quotidien, Dorothée Baumann réussit à s’approprier cet espace par l’imaginaire. L’accrochage de trois tirages et de trois vidéos reproduit l’immersion à travers le dispositif et offre une mise en abyme, une interprétation de l’immersion du scientifique dans la recherche fondamentale. Plus que jamais les technosciences développent des stratégies, des outils (dont nombre d'appareils créent de l'image) qui poussent si loin dans l'abstraction et la projection, qu'elles en viennent à déréaliser la réalité dont elles sont censées être l'image, paradoxe de la rencontre entre science et fiction. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Dorothée Baumann (1972, CH) a étudié à l’Ecole supérieure d'arts appliqués de Vevey (CEPV), en 2002-2004, puis à la Haute Ecole d'Art et de Design de Genève (HEAD), en 2004-2006. Elle vit et travaille à Genève.
Dorothée Baumann est membre de NEAR.

 


M.Bernard-Reymond, Select,
de la série Eléments, 2010



M.Bernard-Reymond, Fill,
de la série Eléments, 2010


Mathieu Bernard-Reymond
" Mathieu Bernard-Reymond quant à lui expérimente les accidents (taches, pixels et autres poussières), afin d’explorer les possibilités du médium photographique. La fiction n’intervient pas ouvertement, mais se glisse depuis les seuils, les projets contrariés, et est éprouvée par les matériaux  importés pour édifier une image. Des accidents accompagnent systématiquement la découverte d’une nouvelle technique. C’est pourquoi l’artiste  décide de faire intervenir les outils de retouche numérique dans la série Eléments. Le remplissage et la sélection (options proposées par les logiciels de traitement d’image pour réduire les “imperfections”) viennent expliciter le travail que le photographe opère en post-production. Ces tirages attestent de la construction de l’image, tant par le cadrage, le support que par des interventions plus fortes, en l’occurrence le montage. Mathieu Bernard-Reymond se prête au jeu des vraisemblances et fait cohabiter une multiplicité de formes. Un univers insolite en découle, dont les strates se révèlent au fil de la contemplation laissant libre cours à toutes formes de spéculation et d’interprétation. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Mathieu Bernard-Reymond (1976, FR) a obtenu un diplôme de l’Institut d’Etudes politiques de Grenoble en 1999, avant d'obtenir en 2002 son diplôme de photographie à l’Ecole supérieure d'arts appliqués de Vevey (CEPV), où il enseigne actuellement. Il vit à Pully et travaille à Lausanne.
Mathieu Bernard-Reymond est membre de NEAR.

 


M.Burnier, Mur de Beten, 2010


M.Burnier, Triptyque AM, 2009
Marion Burnier
" Marion Burnier offre un pendant intéressant aux recherches sur la rencontre imprévisible des éléments naturels – pluie, brume, neige notamment – et du médium tant photographique que filmique. On peut définir sa démarche par un terme, celui de sérendipité : « appelé parfois " effet Serendip ", [qui] désigne la probabilité de voir ses erreurs commuées en réussites, ou de trouver quelque chose sans l’avoir véritablement cherché. C’est en somme la fécondité du hasard » 6. Cette utilisation de l’accident permet d’influer sur la pellicule, et donc sur le réel, sauf qu’à l’inverse de Mathieu Bernard-Reymond qui cherche, construit et travaille cette matière, Marion Burnier laisse faire et profite de l’expérience. Dans une recherche spatiale, cette artiste propose d’établir un rapport entre l’image fixe et animée. L’arrêt sur image disparaît une fois passé dans la salle de projection, il se perd dans le flux du film, on perd tout, de la capture au souvenir de l’image même. Le fractionnement du flot d’images permet à la perception de s’aiguiser, aux émotions de se révéler. Le son vient en règle générale rythmer le film, ici  on est face à des vidéos muettes ou presque. Comme un écho au mutisme des épreuves photographiques, le flot visuel n’est donc pas scandé par le son. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Marion Burnier (1982, CH) est diplômée de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en communication visuelle, spécialisation photographie, en 2005. En 2009, elle termine un Master (MAPS) à l’Ecole Cantonale d’Art de Sierre (ECAV). Elle vit et travaille à Lausanne.
Marion Burnier est membre du comité de NEAR.

 




N.Delaroche, de la série
Ode To Echo
, 2010


Nicolas Delaroche
" L’exposition Innuendo permet à Nicolas Delaroche d’expérimenter une nouvelle dimension de sa recherche artistique. En effet, il investit l’espace d’exposition au point de le transformer en reflet ou plutôt en miroir grossissant du contenu de ses tirages. Après avoir enquêté dans les salles de la Skulpturhalle de Bâle, le photographe s’installe dans la salle d’exposition et met en scène son monde. Autant il se permet d’intervenir physiquement sur les sculptures bâloises en plaçant des éléments de décor (des monochromes de grande envergure) au pied des socles, autant il s’applique à reconstituer par touches allusives l’atmosphère du musée, dans la salle d’exposition. L’intention majeure est de réaliser une alternance entre le contenu de l’image et l’espace d’exposition, de créer une véritable correspondance entre l’espace physique et l’espace représenté. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Nicolas Delaroche (1985, FR) a obtenu son diplôme de communication visuelle à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en 2009, avec une spécialisation en photographie. Il vit et travaille à Lausanne.
Nicolas Delaroche est membre de NEAR.

 




L.Menoud, de la série Accès
de secours
, 2010


Lorenzo Menoud
" Une même recherche photographique sur le reflet engage la démarche de Lorenzo Menoud dans la tradition qui unit le train et la photographie, depuis leur invention. La fragmentation du paysage à travers la vitre associée à la vitesse troublent la perception et accueillent des occurrences accidentelles, comme la projection du photographe et les inscriptions de secours. Deux mondes se juxtaposent sur la vitre, le dedans et le dehors. Cet effet de montage hasardeux fait coïncider l’image et le texte, que l’artiste prolonge dans un poème. Les structures du texte et de l’image volent en éclats, les mots et les objets se télescopent, les formes se fragmentent, se combinent, puis se décomposent jusqu’à leur dissolution complète dans l’abstraction. La vision fragmentaire, délimitée, encadrée, décompose le réel, dans un geste furtif. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Lorenzo Menoud (1961, CH) est philosophe, écrivain et artiste. Il a notamment publié Qu'est-ce que la fiction ? (Vrin, 2005) et Autoportrait génétique partiel (MetisPresses, 2009). Il vit et travaille à Genève.

 


V.Otth, Equivalent 05, 2010


V.Otth, Verre 01, 2010

Virginie Otth
" Virginie Otth propose une intervention sur mesure (site specific) qui réunit une réflexion sur la notion d’installation et de reflet comme vecteurs de fiction. En d’autres termes, l’artiste investit la salle d’exposition, soit le salon de la Villa Dutoit, avec des jeux de miroirs, de glace sans tain, de fumée et de verre brisé qui retournent voire détournent l’apparence du lieu. Cette mise en scène multiplie les points de fuite, les points de vue, et développe une stratégie de vrais-faux-semblants. Une tension s’insinue, le réel est mis à l’envers par son propre reflet et, contrairement aux apparences, renvoie une image oblique et biaisée qui se détache lentement de la ressemblance pour s’engager vers une autre réalité. Ce dispositif s’imprègne de l’atmosphère du lieu. Les rappels domestiques, les lustres, les cheminées sont pris comme des signes d’une histoire passée et sont réélaborés par l’artiste. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Virginie Otth (1971, CH) a obtenu un diplôme de photographie à l’Ecole supérieure d'arts appliqués de Vevey (CEPV) en 1994. Elle vit à Lausanne et enseigne au CEPV ainsi qu’à Genève en tant que responsable de l’atelier de photographie de la Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD).
Virginie Otth est membre d'honneur de NEAR.

 






A.L.Pitteloud, de la série
Curve of Pursuit
, 2010


Annaïk Lou Pitteloud
" Annaïk Lou Pitteloud propose un dispositif composé d’une vidéo: Non-Specific Target et d’une série de photographies réalisées pendant le tournage, intitulées Curve of Pursuit. Ces deux entités sont respectivement installées dans des salles qui se jouxtent. Les épreuves montrent le portrait d’une jeune femme saisie sous cinq angles différents, marquant cinq temps, cinq expressions faciales ou corporelles, allant d’une contenance neutre jusqu’au cri. Ces positions ne constituent pourtant pas un cercle parfait et laissent percevoir d’une identité ce qui normalement n’appartient  pas à la photographie d’identification, une sorte de hors champ de la photo passeport. On retrouve les mêmes préoccupations que chez Marion Burnier, le dialogue entre les images, le passage entre les salles, entre deux scansions engage une réflexion sur la perception et le mouvement, sur le souvenir que l’on garde d’un flux d’images. En d’autres termes, ce dispositif interroge l’intervalle qui sépare les tirages et leur annulation dans la continuité du film. Entre la vidéo et les photos, quelles expressions garde-t-on en mémoire ? Qu’est-ce qui est visible dans le mouvement et disparaît dans l’immobilité ? Difficile à dire. Ces expressions mouvantes ne font qu’agrandir le gouffre avec l’image fixe et laissent émerger une sensation de perte. Cet espace, cet entre-deux sollicite la perception du spectateur qui réunit mentalement ces deux versions. Et l’hybridité du médium met en abyme l’hybridité de l’identité de la jeune femme. L’absence de son, ainsi que le métissage de son visage, brouillent les pistes. On ne saurait dire d’où elle vient et le mouvement renforce cette idée de changement perpétuel. Annaïk Lou Pitteloud joue avec notre besoin de créer du sens, elle avive notre curiosité en supprimant le son, ne laissant que l’intensité de l’expression faciale et notre pouvoir de projection pour assouvir ce besoin. "
Ariane Pollet, " Effet de fiction ", in Innuendo, cat. expo., NEAR, 2010

Annaïk Lou Pitteloud (1980, CH) a fait ses études à la Haute Ecole des Arts de Berne (HEAB). Elle suit actuellement une résidence de deux ans à la Rijksakademie d’Amsterdam. Elle vit et travaille entre Berne, Anvers et Amsterdam.




Click on center of image to view NEAR portfolio in fullscreen or download : pdf
Cliquez sur l'image pour voir le portfolio de NEAR en plein écran ou téléchargez : pdf


NEAR dans Photos Nouvelles, n°65, septembre - octobre 2010
NEAR a été invitée à présenter un portfolio d'une quinzaine de photographes de l'association autour d'une thématique en lien avec la dialectique réalité-fiction : " entre-deux ". Voici un extrait du texte de présentation : " La photographie contemporaine joue souvent avec la limite ténue entre réalité et fiction, mettant ainsi en évidence la dualité inhérente au médium photographique - à la fois document et art - oscillant entre réel, virtuel et imaginaire... C'est ce statut ambigu, cet entre-deux ludique, poétique ou critique, que découvrira le lecteur, dans un choix d'images hétérogène qui est le reflet de quelques pratiques artistiques actuelles. "
Photo Nouvelles est un magazine culturel bimestriel créé en 1999 ; il présente les pratiques artistiques actuelles de la photographie dans ses articles et ses portfolios. Directrice de rédaction : Isabelle Darrigrand. Dans Photos Nouvelles n°65, un dossier spécial est consacré à Bernard Larmarche-Vadel (FR, 1949-2000), écrivain, critique d'art et collectionneur de photographie dont l'influence a été consacrée par une exposition du Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2009 et plusieurs expositions en France en 2010.
Voir le portfolio NEAR :
pdf


NEAR in Photos Nouvelles, issue 65, September - October 2010
NEAR has been invited to present a portfolio of fifteen photographs made by members of the association around the theme of the dialectical relationship between reality and fiction: "in between". Photos Nouvelles is a french cultural magazine created in 1999. Chief editor: Isabelle Darrigrand. The issue 65 presents special pages about Bernard Larmarche-Vadel (FR, 1949-2000), famous writer, art critic and collector of photography.
See portfolio of NEAR : pdf




Nelly Rodriguez, Sans titre, de la série Fritschi, 2008

LECTURE DE PORTFOLIOS +++ rencontre entre professionnels

Lausanne, samedi 2 octobre 2010, 14h - 19h

Huit photographes de NEAR auront l'occasion de rencontrer trois personnalités de la photographie et de l'art contemporain. Avec :

- Jean-Christophe Blaser, Conservateur et curateur, Musée de l'Elysée, Lausanne 

- Isabelle Darrigrand, collectionneuse, Directrice de rédaction du magazine Photos Nouvelles

- Florence Grivel, historienne de l'art, journaliste radio, Matinales, Espace 2, rsr

Organisation : Danaé Panchaud, danae @ near.li





Joan Fontcuberta, OVNI, de la série Googlegrammes, n°13, 2005

DEVENIR IMAGE. DISSOLUTION DU RÉEL DANS LE VIRTUEL ? +++ table ronde

Samedi 26 juin, 15 h, table ronde organisée par NEAR au Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

Intervenants : Joan Fontcuberta, artiste catalan ; Claus Gunti, historien de l'art, UNIL ; Virginie Otth, photographe et enseignante.

Modérateur : Radu Stern, historien de l'art, responsable des programmes éducatifs au Musée de l'Elysée.

Cette table ronde organisée au Musée de l'Elysée lors de l'exposition reGeneration2 permettra au public de rencontrer des photographes et historiens de l'art qui développent une réflexion critique sur nos rapports actuels à l'image et au virtuel en particulier. NEAR a le grand plaisir de pouvoir inviter le célèbre artiste catalan Joan Fontcuberta, dont plusieurs séries photographiques interrogent les relations complexes entre réalité, fiction, vérité et imagination...
Thématique proposée par Matthieu Gafsou, comité de NEAR.

En savoir plus sur la thématique : pdf
Compte rendu publié dans NEXT22_SUMMER10 : pdf


DEVENIR IMAGE. DISSOLUTION DU RÉEL DANS LE VIRTUEL ? +++ debate

Saturday, 26 June, 2010, 3 pm, debate organised by NEAR at Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

With : Joan Fontcuberta, artist, Barcelona ; Claus Gunti, art historian, UNIL ; Virginie Otth, photographer and teacher, Lausanne.

Moderator : Radu Stern, art historian, responsible for education programs at Musée de l'Elysée.



DEVENIR IMAGE. DISSOLUTION DU RÉEL DANS LE VIRTUEL ? +++ Diskussionsrunde

Samstag, 26. Juni 2010, 15 Uhr, Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

Organisation einer Diskussionsrunde zwischen Joan Fontcuberta (Fotograf) und Virginie Otth (Fotografin) sowie Claus Gunti (Kunsthistoriker) und Radu Stern (Kunsthistoriker) im Rahmen der Veranstaltung und Kollektivausstellung reGeneration2 im Musée de I'Elysée. Die Gäste unterziehen unseren zeitgemässen Bezug zum Bild und insbesonders zum Virtuellen einer kritischen Betrachtung.





Graziella Antonini, de la série Voyage imaginaire au Japon, 1998-2003

NEAR - Helvéties +++ projection spéciale

Vendredi 18 juin, 22h30 à minuit, Nuit de l'Elysée, jardins du Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

Avec : Graziella Antonini, Yannic Bartolozzi, Mathieu Bernard-Reymond, Michael Blaser, Matthieu Gafsou, David Gagnebin-de Bons, Jeanne Gerster, Aline Henchoz, Aimée Hoving, Catherine Leutenegger, Christian Lutz, Virginie Rebetez, Nora Rupp, Laura Sanna, Smaz, Anja Tanner, Corinne Vionnet.

Direction artistique : Pauline Martin.

Créé en 1985, le Musée de l'Elysée fête cet été ses 25 ans et son nouveau directeur, Sam Stourdzé, a invité NEAR à présenter une projection spéciale lors des festivités de la Nuit de l'Elysée. La direction artistique a été confiée à Pauline Martin, membre de NEAR. Remerciements au Musée de l'Elysée, membre collectif de NEAR.

" La Suisse constitue la matière première de nombreux photographes de NEAR. Dans des démarches très variées, documentaires ou résolument plasticiennes, ils dégagent de ce pays les aspects qui leur semblent pertinents et dont les images façonnent un ensemble composite. En photographiant les poncifs helvétiques, les paysages et les lieux de leur quotidien, ainsi que les habitants de nationalité suisse ou, au contraire, cherchant à l’obtenir, les artistes interrogent les frontières géographiques et identitaires du pays. Cette projection présentera ainsi un portrait collectif et non concerté de la Suisse. "
Pauline Martin, historienne de l'art et curatrice.



Click on center of image to view some images of NEAR- Helveties in fullscreen
Extrait de la projection, cliquez au centre de l'image pour visionner en plein écran



NEAR - Helveties +++ sepcial slideshow

Friday, 18 June, 2010, from 10.30 pm, Elysee Night, 25th anniversary of Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

With  : Graziella Antonini, Yannic Bartolozzi, Mathieu Bernard-Reymond, Michael Blaser, Matthieu Gafsou, David Gagnebin-de Bons, Jeanne Gerster, Aline Henchoz, Aimée Hoving, Catherine Leutenegger, Christian Lutz, Virginie Rebetez, Nora Rupp, Laura Sanna, Smaz, Anja Tanner, Corinne Vionnet.

Curator  : Pauline Martin,
art historian


NEAR - Helvéties +++ Fotoprojektion von NEAR

Freitag, 18. Juni 2010. ab 22.30 Uhr, Nuit de l'Elysée, Musée de l'Elysée, Lausanne, www.elysee.ch

Mit : Graziella Antonini, Yannic Bartolozzi, Mathieu Bernard-Reymond, Michael Blaser, Matthieu Gafsou, David Gagnebin-de Bons, Jeanne Gerster, Aline Henchoz, Aimée Hoving, Catherine Leutenegger, Christian Lutz, Virginie Rebetez, Nora Rupp, Laura Sanna, Smaz, Anja Tanner, Corinne Vionnet.

Kuratorin : Pauline Martin, Kunsthistorikerin






NEAR BY NIGHT 2 +++ soirée de projection des photographes de NEAR

Vendredi 7 mai, dès 20h, à standard/deluxe, Lausanne, www.standard-deluxe.ch
Jeudi 8 juillet, dès 20h, à Imaginaid Galerie, Genève, www.imaginaidgalerie.ch, en collaboration avec mc2, www.mc-2.ch

Avec : Anoush Abrar et Aimée Hoving, Yann Amstutz, Graziella Antonini, Yannic Bartolozzi, Emmanuelle Bayart, Aurélien Bergot, Marion Burnier, David Favrod, David Gagnebin-de Bons, Sandra Garrido Campos, Elise Guillod, Nicole Hametner, Zoe Jobin, Anne-Sophie Küch, Thierry Kupferschmid, Catherine Leutenegger, Olivier Lovey, Christian Lutz, Murielle Michetti, Yann Mingard, Caroline Palla, Virginie Rebetez, Simon Rimaz, Carine Roth, Laura Sanna, smaz, Corinne Vionnet.

Une trentaine de photographes participent à la deuxième édition de NEAR BY NIGHT, avec près de 500 images. Rendez-vous bisannuel de l'association NEAR, ces soirées sont une opportunité unique de découvrir les tout derniers travaux de ses membres, souvent en avant-première ou encore en work in progress. NEAR BY NIGHT est aussi une occasion privilégiée de rencontrer les membres de NEAR.

Organisation et direction artistique : Danaé Panchaud, comité de NEAR, danae @ near.li.
Contact presse: Nassim Daghighian, présidente de NEAR, press @ near.li



Click on center of image to view some images of NEAR BY NIGHT 2 in fullscreen
Extrait de NEAR BY NIGHT 2
(cliquez au centre pour visionner en plein écran)


NEAR BY NIGHT 2 +++ projections by the photographers of NEAR

Friday, May 7, 2010, from 8 pm, at standard/deluxe, Lausanne, www.standard-deluxe.ch
Thursday, July 8, 2010, from 8 pm, at Imaginaid Galerie & mc2, Geneva, www.imaginaidgalerie.ch

The second edition of NEAR BY NIGHT will take place this spring at the independant art space standard/deluxe in Lausanne and at the beginning of the summer at Imaginaid Galerie in collaboration with mc2 in Geneva. Held twice a year by the association NEAR, these events are a unique opportunity to discover the latest works by its members, who are often making their public debut or presenting works still in progress. NEAR BY NIGHT is also a privileged moment to meet the members of the association. Over 25 photographers have taken part in the first edition, in September 2009 at standard/deluxe, and have presented their latest series and their works in progress (over 400 photographs were shown).

Organisation and artistic direction : Mrs Danaé Panchaud, danae @ near.li
Press contact : Mrs Nassim Daghighian,  +41 79 751 47 42, press @ near.li



NEAR BY NIGHT 2 +++ Fotoprojektion von NEAR

Fritag, 7. Mai 2010, ab 20 Uhr, standard/deluxe, Lausanne, www.standard-deluxe.ch
Donnerstag, 8. Juli 2010, ab 20 Uhr, Imaginaid Galerie & mc2, Genf, www.imaginaidgalerie.ch

FotografInnen von NEAR stellen ihre aktuellen Arbeiten vor. Die zweite Ausgabe von NEAR BY NIGHT !
Der Anlass, an dem FotografInnen von NEAR ihre neusten Projekte vorstellen, wird diesen Frühling in den Räumen von standard/deluxe in Lausanne und anfangs Sommer in der Galerie Imaginaid, in Zusammenarbeit mit mc2, in Genf stattfinden. Dieser halbjährliche Anlass von NEAR ist eine einzigartige Gelegenheit, die jungen FotografInnen und Künstler kennenzulernen. Es ist ein aufregender visueller Anlass mit festlicher Stimmung und bietet die Möglichkeit, neue und interessante Begegnunen zu machen. Mehr als 25 FotografInnen haben am ersten Anlass NEAR BY NIGHT (September 2009, standard/deluxe) teilgenommen. Es wurden total gegen 400 Bilder auf eine Leinwand projiziert.

Organisation und Direktion : Danaé Panchaud, Mitglied des Komitee von NEAR, danae @ near.li
Presse Kontakt : Frau Nassim Daghighian, Präsidentin von NEAR, +41 79 751 47 42, press @ near.li





Marion Burnier, de la série Contrevérité, 2009

MONTAGNE +++ édition de cinq cartes postales

Avec des images de : Graziella Antonini, Mathieu Bernard-Reymond, Marion Burnier, Matthieu Gafsou et Anja Tanner

Le motif de la montagne, si souvent associé à l'image de la Suisse, a été choisi pour souligner l'identité géographique de NEAR. Dans les pratiques de l'image photographique contemporaine, la montagne peut être abordée du point de vue phénoménologique, sous forme de questionnement de nos perceptions, des rapports entre visible et invisible notamment, mais le paysage d'altitude peut aussi inspirer des fictions associant photographie traditionnelle et nouvelles technologies, comme c'est le cas dans certaines séries de Mathieu Bernard-Reymond…
Les cartes postales, éditées en mai 2010, sont notamment en vente au Musée suisse de l'appareil photographique, Vevey, et à la librairie du Musée de l'Elysée, Lausanne (membres collectifs de NEAR), au PhotoforumPasquArt, Bienne, à la librairie de Focale, Nyon, au Fotomuseum Winterthur, ainsi que lors des événements organisés par l'association.
Direction artistique et réalisation du projet : Laura Sanna, comité de NEAR.
À partir de 15 exemplaires (CHF 2.- par carte postale), il est possible de passer une commande par e-mail à info @ near.li
Plus d'informations sur les photographes : pdf

Lieux de vente :
Musée suisse de l'appareil photographique, Vevey
Librairie du Musée de l'Elysée, Lausanne
Librairie de Focale, Nyon,
PhotoforumPasquArt, Bienne,
Fotomuseum Winterthur.




Click on center of image to view the postcards in fullscreen
Cliquez au centre de l'image pour voir les cartes postales en plein écran


MOUNTAINS +++ five postcards

With images by : Graziella Antonini, Mathieu Bernard-Reymond, Marion Burnier, Matthieu Gafsou et Anja Tanner

The motif of mountains is often associated to the image of Switzerland. Here, it has been chosen to underline the geographic identity of NEAR. In contemporary photographic images, mountains can be shown from a phenomenological point of view, to question our perceptions and the relationships between visible and invisible (Marion Burnier). But high altitude landscape can also inspire fictions mixing traditional photography and new technologies of representation (Mathieu Bernard-Reymond)...
Art direction : Laura Sanna, NEAR committee

If you would like to order 15 postcards or more (CHF 2.- each postcard), you can write us at info @ near.li

Shopping :
Camera Museum, Vevey
Bookshop, Musée de l'Elysée, Lausanne
Bookshop, Focale, Nyon,
PhotoforumPasquArt, Bienne,
Fotomuseum Winterthur



BERGE +++ Postkarten Publikation
Mai, 2010

Fotografien von Graziella Antonini, Mathieu Bernard-Reymond, Marion Burnier, Matthieu Gafsou und Ania Tanner.

Herausgabe einer Serie von 5 Postkarten zum Thema Berge. Kuratorin : Laura Sanna, Komitee von NEAR.




ACTIVITÉS PASSÉES - 2009 / PAST ACTIVITIES - 2009


David Gagnebin-de Bons, Chaise, 2009

Rencontre avec l'éditeur Gerhard Steidl
L'association NEAR a collaboré avec le Musée de l'Elysée, Lausanne, pour organiser en novembre 2009 une rencontre avec l'éditeur Gerhard Steidl destinée aux photographes suisses ou basés en Suisse souhaitant lui présenter personnellement un travail récent sous forme de maquette de livre. Cet événement a eu lieu dans le cadre de l'exposition Impressions en continu. Steidl, l'art du livre au Musée de l'Elysée du 18 novembre 2009 au 21 février 2010. Le comité de NEAR a sélectionné les dossiers de huit photographes :
- Matthias Bruggmann
- Victor de Castro
- Véronique Hoegger en collaboration avec Carolina Espirito Santo
- Sophie Huguenot
- Murielle Michetti
- Yann Mingard
- Virginie Rebetez
- Herbert Weber
En savoir plus sur les dossiers des photographes :
pdf

Présentation de NEAR lors du colloque international Le Livre de Photographie sous (im)pression
Le 21 février 2010, NEAR a de nouveau collaboré avec le Musée de l'Elysée (membre collectif de NEAR) dans le cadre du colloque lié à l'exposition Impressions en continu. Steidl, l'art du livre en proposant aux nombreux participants du colloque de découvrir des maquettes de livres et des ouvrages publiés récemment par les photographes de NEAR. Le colloque était organisé par le Musée de l'Elysée et l'ECAL les 20 et 21 février 2010. L'événement a eu lieu le dimanche 21 février à l'Avenue de l'Elysée 4 de 13h à 16h environ.
Liste des maquettes et publications des membres de NEAR : pdf

Publikationen während Kolloquium Le Livre de Photographie sous (im)pression
Sonntag, 21. Februar 2010, 13 Uhr
Präsentation von Buch-und Publikationsmaquetten innerhalb des internationalen Kolloquiums über das Buch und die Fotografie organsiert von der ECAL und dem Musée de l'Elysée, Lausannne.

Publikationsmaquetten : pdf
Publikationen von NEAR Mitgliedern : pdf





NEAR BY NIGHT 1
Première soirée de rencontre et de projection de NEAR
Standard/deluxe, Lausanne, vendredi 18 septembre dès 19h
Plan d'accès : www.standard-deluxe.ch
Les membres de NEAR présentent un libre choix de photographies lors de cette rencontre festive ouverte à tous !
Voir un extrait de la projection (prière de patienter pour le chargement) : diaporama




Matthias Bruggmann, Iraq - British soldier on Road 80, 28.04.2008, lire infos

TABLE RONDE
Dualités de la photographie récente : une situation analogue à celle des années 1930 ?

Table ronde organisée en collaboration avec le Werkbund Suisse groupe Romandie (Yves André)
dans le cadre de l'exposition Photographie suisse des années 1930. Conflit d'images
Musée national suisse, Château de Prangins, jeudi 20 août, 19h
www.landesmuseen.ch
Modérateur : Jean-Christophe Blaser, conservateur, Musée de l’Elysée, Lausanne
Avec les photographes : Yves André, Luc Chessex, Danaé Panchaud (comité de NEAR)
et les historiens d'art : Jean-Christophe Blaser, Marco Costantini et Nassim Daghighian (présidente de NEAR)
En savoir plus : pdf




Anne-Sophie Küch, Montagne de Livres, de la série Montagnes personnelles, 2007

LATERNA MAGICA. NUIT DE LA PROJECTION LUMINEUSE
Collaboration de NEAR avec le Musée Suisse de l'Appareil Photographique, Vevey
Avec notamment : Sandra Garrido Campos, Anne Golaz, Shannon Guerrico, Elsa Guillet, Nicole Hametner, Caroline Imsand, Zoé Jobin, Anne-Sophie Küch, Christian Lutz, Zoé Olsommer, Nelly Rodriguez, David Zehnder.
Plusieurs photographes inscrits à NEAR ont participé le 13 juin 2009 à la projection consacrée à la photographie contemporaine lors de la soirée anniversaire des 30 ans du Musée suisse de l'appareil photographique à Vevey. Les jeunes photographes ont été invités par Séverine Pache, conservatrice adjointe du MSAP et membre de NEAR.
Flyer de la soirée : pdf




Alexander Odermatt, Illicit work, de la série Maroc (System Research #4), 2005-2007

NEAR DOCUMENTARY
Exposition du jeudi 23 avril au dimanche 3 mai 2009, 14h à 18h, à la Fondation Esp'Asse, 20 rte de l'Etraz, Nyon → plan

Near Documentary est une exposition de photographie artistique documentaire à Nyon organisée et produite par NEAR en partenariat avec le Festival International de cinéma Visions du Réel (23-29 avril) et l'association Focale à Nyon. L'exposition réunit une centaine d'images récentes de sept photographes suisses ou vivant en Suisse engagés dans une démarche documentaire. Ces photographes abordent de manière subtile diverses problématiques sociales et politiques : frontières, migrations entre continents et requérants d'asile en Suisse ; quartiers défavorisés, mutations urbaines et questions d'identité post-coloniale en Amérique latine… Le titre de l'exposition, Near Documentary, est une expression du célèbre artiste canadien Jeff Wall prise dans le sens de "presque documentaire". Le titre permet également de jouer sur le mot "near" exprimant la proximité, en particulier celle qui relie chaque photographe à son sujet et chaque observateur à la représentation du sujet.
Near Documentary vient marquer l'événement de la création de NEAR et s'adresse à un large public.

Near Documentary is an exhibition of documentary photography in Nyon organised by NEAR, a swiss association for contemporary photography, from 23th April until 3rd May 2009 in collaboration with Vision du Réel (23-29th April). Near Documentary presents over one hundred recent photographs taken by seven young artists in which they consider various political and social issues in Switzerland and the rest of the world, such as: borders, migration between continents and asylum seekers in Switzerland ; marginalised neighbourhoods, urban mutation and questions of post colonial identity in Latin America… The title of the exhibition, Near Documentary, is taken from an expression by a famous Canadian artist, Jeff wall, used in the sense of "almost documentary". It also allows a play on words: "near" expressing proximity, in particular that which connects each photographer to his subject and also each of us to their representation.
Near Documentary marks the creation of the association NEAR which promotes contemporary photography.

Photographes / Photographers
Emmanuelle Bayart, Aurélien Bergot, Élisa Larvego, Pierre-Yves Massot, Gian Paolo Minelli, Alexander Odermatt, Carine Roth

Curatrice / Curator
Nassim Daghighian

Vernissage / Opening
Mercredi 22 avril à 18h, suivi à 19h30 de l'avant-première de Visions du Réel

Conférence / Conference
Samedi 25 avril à 14h30, La photographie documentaire: un siècle de débats, conférence d'Olivier Lugon, historien de la photographie, professeur à l'Université de Lausanne, section cinéma

Rencontre / Meeting
Samedi 25 avril à 16h, rencontre avec les photographes, suivie à 17h du vernissage de Thomas Meyer: Inside Stasi à Focale

Partenaires / Partners




Click on center of image for a presentation of Near Documentary or download : pdf
Utilisez issuu pour voir la présentation de Near Documentary ou téléchargez-la : pdf

Dossier de l'exposition : pdf

Zusammenfassung auf Deutsch : pdf


Survol de l'exposition / Short slideshow : diaporama


Au plus près du réel
La photographie documentaire, par sa nature même, est sans cesse incitée à questionner les relations complexes entre réel et représentation. Les photographes, comme tous les artistes engagés dans une telle approche, ne se contentent pas d'enregistrer le monde tel quel. Ils s'interrogent autant sur les situations qu'ils observent que sur la manière de les montrer dans leurs photographies. Mettre le réel en images d'une manière personnelle qui suscite la réflexion est l'un des défis du documentaire.
Les photographes exposés dans Near Documentary ne sont pas réunis par une thématique unique. Ils traitent de diverses problématiques actuelles qui nous concernent : de nature culturelle, sociale comme politique, elles sont toutes liées aux paramètres économiques et à l'histoire individuelle aussi bien que collective. Ces problématiques sont représentées dans les médias de manière stéréotypée ou, bien souvent, elles ne sont l'objet d'aucune information au large public. Avec créativité et économie de moyens, les photographes se servent de l'image fixe et du texte pour nous rendre attentifs à des situations − parfois dramatiques − sans prétendre y apporter de solution. Toute la difficulté pour les artistes réside ici : comment prendre parti sur les plans éthique et esthétique lorsque les moyens d'action directe sur le monde semblent limités ? Les photographes documentaires nous invitent à ne pas abandonner le terrain du réel aux seuls médias et à nous y confronter avec esprit critique.
Le titre de l'exposition, Near Documentary, est une expression du célèbre artiste canadien Jeff Wall prise dans le sens de "presque documentaire". Wall s'intéresse particulièrement à cet entre-deux ambigu situé entre l'image mise en scène, totalement construite, et l'image documentaire qui part du réel. Dans son œuvre, les photographies "presque documentaires" sont des mises en scène proches de la réalité vécue par l'artiste ou par les personnages représentés jouant leur propre rôle, comme dans le cinéma néo-réaliste. Pour Wall, l'esthétique de l'œuvre d'art importe autant que le thème traité par l'artiste : " pour être appréhendé, saisi par le spectateur, un sujet qui a vraiment du sens exige une bonne image. " Le titre de l'exposition permet également de jouer sur le mot "near" exprimant la proximité, en particulier celle qui relie chaque photographe à son sujet et chacun de nous à la représentation de ce dernier.
Les photographes de l'exposition Near Documentary nous parlent de ce qui les touche avec des images fortes qui nous incitent à réfléchir et à réagir.
Nassim Daghighian, historienne de la photographie, curatrice de l'exposition

Closer to the real
Documentary photography, by its very nature, is called upon to question the complex relationship between the real and its representations. The photographers, like all artists working with this approach, are not satisfied to merely record the world as it is. As well as being interested in the situations that they observe, they are also concerned by how they can be portrayed in their photographs. Representing the real in a personal way, that simultaneously generates reflection, is one of the challenges of documentary.
The photographers exhibiting in Near Documentary are not united by a common theme. They deal with diverse current issues: relating to cultural, social and political spheres, these issues are all connected to economic parameters and to individual as well as collective history. These topics are represented in the media in a stereotyped fashion, or, quite frequently, not made known to the public at large. With creativity and economy of means, the photographers use the fixed image and text to bring sometimes dramatic situations to our attention, without claiming to have found a solution. The difficulty facing the artist is this: how can one take sides on an ethical and aesthetic level when the means of direct action in the world seem limited? The documentary photographers invite us not to abandon the sphere of the real to the media and to confront it with a critical mind.
The title of the exhibition, Near Documentary, is taken from an expression by a famous Canadian artist, Jeff wall, used in the sense of “almost documentary”. Wall is particularly interested in the ambiguity between the imagined, constructed image and the documentary image which takes the real as its starting point. In his work, the mise-en scène of the “near documentary” photographs are close to the reality experienced by the artist or by the characters represented in them playing their own role, as in neo-realist cinema. For Wall, the aesthetic of a work of art is as important as the theme treated by the artist: “to be understood, grasped by the spectator, a subject which is meaningful demands a good image.” The title of the exhibition also allows a play on words: “near” expressing proximity, in particular that which connects each photographer to his subject and also each of us to their representation.
The photographers of Near Documentary speak to us about their concerns with strong images to make us think and react.
Nassim Daghighian, photography historian, exhibition curator for NEAR.



Contenu de l'exposition en bref / Short overview of the exhibition

Emmanuelle Bayart (1981, FR)
Dans le labyrinthe du métro, Mexico, 2008
série qui interroge l'omniprésence de représentations culturelles du passé complexe du Mexique et l'identité d'une société métissée


Aurélien Bergot (1979, CH)
Coalition, Genève, 2007 ; Nations, Genève, 2008 ; Rétention, 2008
deux séries consacrées aux façades et aux clôtures des missions permanentes auprès de l'ONU ; un diptyque sur la question de l'asile


Élisa Larvego (1984, CH)
Sculptures mobiles ; Juxtaposition, Mexico, 2007
des natures mortes en guise de portrait des marchands ambulants et des vues urbaines qui reprennent le motif de l'emballage

Gian Paolo Minelli (1968, CH / IT)
Buenos Aires_Villa Miseria n°20, 2008-2009
des portraits de jeunes défavorisés combinés à des vues de leur environnement urbain quotidien

Alexander Odermatt (1973, CH)
Maroc, 2005-2007, tiré de System Research #4
plaque tournante dans les migrations, le Maroc est une zone de no man's land "sans image", véritable défi pour un photographe.

Pierre-Yves Massot (1977, FR)
Nouvelles lois #1 : Urgence, 2007-2009
le droit d'asile en Suisse et le quotidien de l'aide d'urgence dans différents cantons à travers des images de lieux et d'objets

Carine Roth (1971, CH)
Nouvelles lois #2, 2007-2009
un regard personnel évoquant la violence psychologique vécue par les requérants d'asile et la réalité des centre d'aide d'urgence